26 septembre 2017 / 06:18 / il y a un mois

Nestlé se fixe des objectifs de marge opérationnelle

ZURICH, 26 septembre (Reuters) - Nestlé a annoncé mardi qu‘il se fixait un objectif de marge opérationnelle et a confirmé vouloir revenir à une croissance organique moyenne à un chiffre d‘ici 2020.

“L‘entreprise détaillera comment elle atteindra son objectif de croissance organique moyenne à un chiffre d‘ici 2020 et annoncera son objectif de réaliser une marge opérationnelle courante récurrente entre 17,5% et 18,5% d‘ici 2020”, contre 16% en 2016, précise le premier fabricant alimentaire mondial dans un communiqué publié avant la tenue d‘une journée investisseurs à Londres.

“Nous allons croître en restant à l‘avant-garde des tendances de consommation et en offrant des marques et des produits qui répondent aux besoins changeants des consommateurs, en particulier à leur aspiration pour une vie meilleure et plus saine”, a déclaré l‘administrateur délégué de Nestlé, Mark Schneider, cité dans le communiqué.

Les investisseurs attendent de Nestlé qu‘il apporte la preuve qu‘il peut améliorer ses performances dans un marché de l‘agroalimentaire encombré par les lancements de nouvelles marques et bousculé par les changements d‘habitudes de consommation.

L‘établissement d‘un objectif de marge était l‘une des demandes du fonds activiste américain Third Point, qui a révélé en juin avoir pris une participation de plus de 1% dans Nestlé et a exigé du groupe qu‘il lance également des rachats d‘actions et se sépare d‘actifs non stratégiques, notamment sa participation de 23% dans L‘Oréal.

“Je pense que beaucoup d‘investisseurs seront rassurés bien que l‘objectif (de marge) ne paraisse pas très ambitieux”, a commenté Jean-Philippe Bertschy, analyste chez Vontobel.

Le communiqué ne fait aucune mention de la participation dans L‘Oréal.

La disparition la semaine dernière de Liliane Bettencourt, héritière de L‘Oréal, a relancé les spéculations sur les relations entre le groupe de cosmétiques et son deuxième actionnaire.

Un pacte d‘actionnaires liant la famille Bettencourt, propriétaire de 33% de L‘Oréal, et Nestlé empêchait toute prise de contrôle de L‘Oréal du vivant de Liliane Bettencourt et dans un délai de six mois après sa disparition.

Le décès de l‘héritière du groupe permettra donc à Nestlé, s‘il le souhaite, de prendre le contrôle de L‘Oréal une fois passé ce délai.

Le suisse est en revanche libre de céder cette part à qui il le souhaite depuis 2014, date de la fin des accords de préemption passés entre les parties.

Le communiqué de Nestlé : [bit.ly/2wgY1ME] (Silke Koltrowitz, Marc Joanny pour la version française, édité par Véronique Tison)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below