25 septembre 2017 / 13:51 / il y a 3 mois

Rome décale d'un jour l'examen du contrôle de TIM par Vivendi

ROME, 25 septembre (Reuters) - Une réunion de représentants de l‘éxécutif italien pour décider de sanctionner Vivendi au motif que le groupe français aurait omis de notifier aux autorités transalpines son contrôle de fait de l‘opérateur historique Telecom Italia (TIM) a été reportée à mardi, ont dit deux sources proches du dossier.

Le comité gouvernemental devait se réunir et éventuellement statuer lundi.

Un sommet franco-italien est prévu mercredi et doit se dérouler à Lyon pout décider notamment de la répartition du capital des chantiers navals STX de Saint-Nazaire convoités par le groupe italien Fincantieri.

Vivendi, premier actionnaire de Telecom Italia avec une participation de 24%, a régulièrement nié détenir le contrôle du premier opérateur télécoms italien.

Une source a dit vendredi à Reuters que Rome s‘apprêtait à imposer une amende inférieure à 300 millions d‘euros au groupe français pour avoir négligé d‘informer le gouvernement de son contrôle de facto sur Telecom Italia. (Alberto Sisto et Francesca Piscioneri, Marc Joanny pour le service français, édité par Véronique Tison)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below