8 septembre 2017 / 16:46 / dans 12 jours

LEAD 1-Vers une restructuration de la dette vénézuélienne ?

(Actualisé avec précision du directeur de la dette au ministère russe des Finances § 4-6)

CARACAS, 8 septembre (Reuters) - Le président du Venezuela, Nicolas Maduro, a assuré que son pays entendait honorer ses obligations en matière de dette extérieure mais des difficultés apparaissent, si l‘on en croit la Russie.

Lors d‘un discours prononcé devant la nouvelle Assemblée constituante, jeudi soir, il a annoncé que tous les créanciers du Venezuela étaient invités à une réunion la semaine prochaine, et que des contacts bilatéraux s‘étaient déjà tenus.

Le président Maduro, dont le pouvoir est vivement contesté dans la rue depuis cinq mois par l‘opposition, n‘a pas dit ce que son gouvernement voulait discuter avec ses créanciers, dont les plus gros sont la Chine et la Russie.

La Russie, justement, a fait savoir vendredi que le Venezuela rencontrait des difficultés pour honorer le paiement de sa dette envers Moscou, qui se monte à plus de trois milliards de dollars, selon le ministère des Finances.

Des discussions en vue d‘une restructuration globale de la dette extérieure du Venezuela sont en cours, a dit le ministre russe des Finances, Anton Silouanov.

Dans un entretien accordé à Reuters, Konstantin Vichkovski, directeur du service de la dette au ministère des Finances, a précisé que du point de vue russe, il s‘agissait d’“une crise de liquidités et non d‘une crise de solvabilité financière”.

Riche en hydrocarbures mais pauvre en liquidités, le Venezuela traverse depuis des années une profonde crise économique, avec pénurie de biens de première nécessité et inflation galopante proche de l‘hyperinflation.

Le gouvernement et la compagnie nationale pétrolière PDVSA doivent rembourser une tranche de quatre milliards de dollars de dette et d‘intérêts pour ce qui reste de l‘année 2017.

La récente décision du président américain, Donald Trump, d‘interdire les transactions impliquant certains types d‘emprunts d‘Etat vénézuéliens pourrait compliquer la tâche des autorités de Caracas, dit-on dans les milieux d‘affaires. (Deisy Buitrago, Corina Pons et Girish Gupta, avec Darya Korsunskaïa et Andreï Ostroukh à Moscou; Gilles Trequesser pour le service français, édité par Henri-Pierre André)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below