8 septembre 2017 / 13:06 / dans 11 jours

Le chinois CEFC rachète une part de Rosneft à Glencore, au Qatar

LONDRES, 8 septembre (Reuters) - Le conglomérat chinois CEFC va racheter une participation de 14,16% d dans l‘entreprise pétrolière publique russe Rosneft à un consortium composé du géant du négoce Glencore et du fonds souverain Qatar Investment Authority (QIA).

Cette initiative renforce un peu plus la coopération dans le domaine de l‘énergie entre la Russie et la Chine, deuxième consommateur d‘énergie dans le monde derrière les Etats-Unis.

L‘accord intervient alors que Washington vient d‘imposer de nouvelles sanctions contre la Russie, qui entravent le développement de partenariats et d‘alliances entre ociétés occidentales et entreprises publiques russes telles que Rosneft.

Glencore a dit dans un communiqué que CEFC, qui est passé en quelques années d‘une position de petit négociant de pétrole à celle de conglomérat énergétique tentaculaire, rachèterait cette part avec une prime d‘environ 16% sur le cours moyen du titre Rosneft des 30 derniers jours pondéré du volume de transactions.

L‘accord doit encore être finalisé après d‘ultimes négociations et l‘obtention par le groupe CEFC du feu vert des autorités de régulation, a précisé Glencore dans son communiqué.

Glencore et Qatar Investment Authority, qui ont acquis à eux deux 19,5% de Rosneft en 2016, conserveront des participations respectives de 0,5% et 4,7%, a ajouté le négociant. (Dmitry Zhdannikov, Juliette Rouillon pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below