6 septembre 2017 / 14:16 / dans 3 mois

Danone confiant dans la réalisation de ses objectifs 2020

PARIS, 6 septembre (Reuters) - Danone est confiant dans sa capacité à atteindre ses objectifs d‘amélioration de sa rentabilité et de croissance de ses ventes d‘ici 2020, a déclaré mercredi son directeur général, Emmanuel Faber.

Danone, premier fabricant mondial de yaourts, s‘est engagé en mai dernier à dégager une marge opérationnelle courante supérieure à 16% en 2020 (contre 13,8% l‘an dernier) avec une croissance globale de ses ventes en données comparables comprise entre 4% et 5% (contre 2,9% en 2016).

“Je suis extrêmement confiant dans notre capacité à atteindre ces chiffres”, a déclaré Emmanuel Faber, lors d‘une conférence organisée par Barclays et retransmise sur internet.

Danone est vu comme une cible potentielle pour des fonds activistes ou des concurrents en raison d‘une rentabilité inférieure à certains de ses pairs, d‘une faible croissance de ses ventes et d‘un actionnariat éclaté.

Le mois dernier, le fonds activiste Corvex Management a pris une participation de 0,8% dans le capital de Danone, une décision qui n‘est pas passée inaperçue au moment où d‘autres activistes se sont attaqués à des groupes aussi importants que Nestlé ou Procter & Gamble.

Corvex n‘a pour le moment rien exigé publiquement de Danone mais sa présence risque “de maintenir la pression sur Faber pour qu‘il réalise ses objectifs (...), ce qui devrait être suffisant pour soutenir le cours” soulignait dans une notre récente Andrew Wood, analyste chez Bernstein.

Pour atteindre ses objectifs, Emmanuel Faber a souligné qu‘il comptait notamment sur les synergies dégagées par l‘acquisition du groupe américain de produits bio WhiteWave, un programme de réduction de coûts d‘un milliard d‘euros et sur la restructuration de ses activités laitières en Europe.

Il a également observé que le groupe bénéficiait de l‘accélération de ses principales marques dans les pays émergents, soulignant le redressement de ses activités de nutrition infantile en Chine, qualifié d’“extrêmement bonne nouvelle” par le directeur général de Danone.

A 16h11, l‘action, qui était quasiment stable avant cette intervention d‘Emmanuel Faber, avance de 0,9377% à 66,74 euros.

Dominique Vidalon, avec Jean-Michel Bélot pour la version française, édité par Cyril Altmeyer

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below