6 septembre 2017 / 02:15 / dans 16 jours

Nissan présente une nouvelle version de sa voiture électrique

CHIBA, Japon, 6 septembre (Reuters) - Nissan Motor lance mercredi une nouvelle version de sa voiture électrique Leaf dotée d‘une plus grande autonomie, avec l‘ambition de concurrencer la Model 3 de Tesla.

Cette nouvelle Leaf, en vente au Japon à partir du 2 octobre, et dans les autres pays en janvier 2018, a une autonomie de 150 milles (240 km) selon les estimations de l‘autorité américaine de régulation de l‘environnement, grâce à une batterie plus puissante de 40 kWh. Le précédent modèle disposait d‘une autonomie de 170 km environ.

Nissan a également apporté une touche plus sportive au véhicule, dont le prix est fixé à 3,15 millions de yens (24.325 euros) et qui sera muni de nouvelles fonctions comme le stationnement autonome.

Malgré toutes ces améliorations, l‘autonomie offerte par la Leaf et les autres véhicules électriques reste insuffisante pour persuader un nombre important d‘automobilistes d‘abandonner leur véhicule à essence, particulièrement aux Etats-Unis où le prix à la pompe est historiquement bas, notent les analystes.

“Cela reste un marché de niche”, déclare Janet Lewis, spécialiste transports chez Macquarie Securities.

Les experts du secteur estiment qu‘il faudrait une autonomie d‘environ 400 km et un prix d‘environ 25.000 euros pour entraîner un véritable élargissement de la clientèle.

L‘autonomie de la nouvelle Leaf est à comparer aux 220 milles (350 km) de la Model 3, première incursion de Tesla, fabricant de voitures de luxe, sur le marché des véhicules plus abordables. La Model 3 a été lancée en juillet au prix de base de 35.000 dollars (29.391 euros).

Nissan et son partenaire Renault ont été parmi les premiers constructeurs à se lancer sur le marché de la voiture électrique pour tous.

Lancée en 2010, la Leaf est la première voiture entièrement électrique vendue au monde, avec 280.000 unités. Zoé, fabriquée par Renault, s‘est écoulée à 80.000 exemplaires depuis son lancement en 2012.

Le leadership de l‘alliance franco-japonaise est cependant contesté désormais par Tesla mais aussi des constructeurs généralistes comme Toyota. (Naomi Tajitsu; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below