6 septembre 2017 / 09:06 / dans 13 jours

AVANT-PAPIER-Macron à Athènes, un oeil vers Berlin pour la réforme de la zone euro

* Macron en Grèce, pays “symbole de la crise” européenne

* Un grand discours sur la nécessité d‘impliquer les peuples

* Il sera accompagné d‘une quarantaine de chefs d‘entreprise

par Jean-Baptiste Vey

PARIS, 6 septembre (Reuters) - Emmanuel Macron tentera jeudi et vendredi à Athènes d‘imposer l‘idée que la future réforme de la zone euro renforcera le contrôle démocratique de cette dernière, un point important des négociations franco-allemandes des prochains mois.

Le président français souhaite la création d‘un budget de la zone euro, piloté par un responsable politique et placé sous le contrôle d‘un Parlement, qui renforcerait la convergence et la solidarité entre les Etats partageant la monnaie unique.

Pour y parvenir, Emmanuel Macron devra convaincre les dirigeants allemands, dont les propositions vont jusqu‘à présent bien moins loin et avec lesquels il prévoit d‘écrire une feuille de route de réformes européennes d‘ici la fin de l‘année.

Il précisera ses propositions après les législatives du 24 septembre, pour lesquelles la chancelière Angela Merkel est favorite, suffisamment tôt pour qu‘elles soient prises en compte dans les négociations d‘une future coalition gouvernementale.

Angela Merkel a apporté son soutien à une proposition de son ministre des Finances pour élargir les compétences du fonds de sauvetage de la zone euro, le Mécanisme européen de stabilité (MES), et créer une sorte de Fonds monétaire européen.

Même si l‘on note à Paris que Wolfgang Schäuble a proposé que ce fonds puisse financer des investissements dans des pays en récession ou sortant de programmes d‘assistance, on craint un désir de déposséder la Commission européenne de son rôle de surveillance des politiques nationales et d‘affaiblir davantage la légitimé démocratique des organes de décision européens.

“S‘il s‘agit d‘investissements, pourquoi pas ? Si c‘est de la surveillance budgétaire avec moins de contrôle démocratique, institutionnel, communautaire, ce n‘est pas ce qu‘on défend”, explique-t-on à l‘Elysée.

Dire sa volonté de renforcer la démocratie européenne à Athènes est éminemment symbolique, souligne-t-on.

“C’est à Athènes que le symbole de la crise et des dérives collectives que l’Europe a connues dans la crise est le plus marquant. C’est là aussi que peut commencer ce nouveau chapitre”, explique-t-on.

DISCOURS SUR LA COLLINE DE LA PNYX

Dans un entretien à l‘hebdomadaire Le Point publié la semaine dernière, Emmanuel Macron a esquissé sa proposition.

Ce budget devrait selon lui représenter “plusieurs points du PIB de la zone euro”, soit plusieurs centaines de milliards d‘euros, s‘accompagner d‘une capacité de lever de la dette en commun sur les marchés, et il pourrait être progressivement financé par un basculement d‘une part de la fiscalité nationale.

C‘est en contrebas de l‘Acropole, sur la colline de la Pnyx où siégeait l‘assemblée des citoyens durant l‘Antiquité qu‘Emmanuel Macron s‘exprimera jeudi soir, après le Premier ministre grec, Alexis Tsipras.

Le président français évoquera son projet d‘organiser l‘an prochain des “conventions démocratiques” sur les réformes de l‘Europe dans les pays qui le souhaitent, une idée qui ne suscite pas l‘enthousiasme de tous les Etats membres.

Il réaffirmera par ailleurs son souhait que les créditeurs de la Grèce l‘aident en décidant d‘alléger le poids de sa dette à la fin du programme actuel, à l‘été 2018.

La Grèce étant en première ligne de la crise migratoire que connaît l‘Europe depuis deux ans, le soutien des Européens sera au menu des discussions, ainsi que la réforme du droit d‘asile.

Le président français voyagera avec une quarantaine de chefs d‘entreprise - de grands groupes comme Engie, Total , Alstom, Vinci, Sanofi ou Suez environnement et de start-ups.

Le principal dossier en cours d‘examen impliquant la France concerne le port de Thessalonique, dont un consortium germano-français est en passe de prendre le contrôle. D‘autres pistes concernent les transports en commun d‘Athènes et des infrastructures aéroportuaires. (Edité par Yves Clarisse)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below