18 septembre 2017 / 14:09 / dans 24 jours

USA/Immobilier-Baisse inattendue des ventes de logements neufs en août

WASHINGTON/NEW YORK, 26 septembre (Reuters) - Principaux indicateurs du marché immobilier américain publiés depuis le début du mois:

* REPLI DE 3,4% DES VENTES DE LOGEMENTS NEUFS EN AOÛT

26 septembre - Les ventes de logements neufs ont baissé de manière inattendue au mois d‘août, à un creux de huit mois, dernière signe en date d‘un ralentissement du marché immobilier.

Les ventes dans l‘immobilier neuf, qui représentent près de 9,5% des ventes totales de logements aux Etats-Unis, ont reculé de 3,4% en rythme annualisé CVS le mois dernier, à 560.000 unités, leur plus bas niveau depuis décembre 2016, selon les chiffres publiés mardi par le département du Commerce.

Les ventes de juillet ont été révisées en hausse à 580.000 unités contre 571.000 initialement annoncées.

Les économistes interrogés par Reuters anticipaient en moyenne des ventes en hausse de 3,5% à 588.000 pour août.

Les ventes de logements neufs, calculées à partir des permis de construire, sont des données volatiles d‘un mois sur l‘autre.

Sur un an, les ventes sont en repli de 1,2% en août.

Le département du Commerce indique que le recul du mois dernier pourrait s‘expliquer par l‘impact des ouragans Harvey et Irma. Seuls 65% des données ont pu être collectées au Texas et en Floride, touchés par les ouragans, précise-t-il, ajoutant que le taux de réponses s‘élève habituellement à 95%.

Même avant les ouragans, le marché immobilier montrait des signes de ralentissement. Il souffre d‘une pénurie d‘offre de maisons et de terrains disponibles. La hausse des prix de matériaux de construction pèse également.

Les économistes estiment que le secteur immobilier pèsera sur la croissance au troisième trimestre, comme au deuxième.

Au rythme de vente actuel, il faudrait 6,1 mois pour absorber le stock de maisons disponibles sur le marché, contre 5,7 mois en juillet. Les économistes considèrent que des stocks de six mois constituent le bon équilibre entre offre et demande.

Tableau

* INDICE DES PRIX CASE-SHILLER EN HAUSSE DE 5,8% EN JUILLET

26 septembre - Les prix immobiliers des 20 principales métropoles des Etats-Unis ont augmenté de 5,8% en juillet sur un an, comme attendu par les économistes, montrent mardi les résultats de l‘enquête mensuelle S&P CoreLogic Case-Shiller.

Le chiffre du mois de juin a été revu en baisse, à 5,6%, contre 5,7% précédemment annoncé.

Sur une base mensuelle et en données corrigées des variations saisonnières (CVS), les prix immobiliers des 20 grandes métropoles suivies par Case-Shiller sont en hausse de 0,3%, contre 0,1% en juin, alors que les économistes interrogés par Reuters attendaient en moyenne une progression de 0,2%.

* RECUL INATTENDU DES REVENTES DE LOGEMENTS EN AOÛT (-1,7%)

20 septembre - Les reventes de logements ont accusé une baisse inattendue en août, tombant à leur volume le plus bas en 12 mois alors que la tempête Harvey a perturbé le marché à Houston et que la pénurie persistante de logements à vendre a découragé les acheteurs.

La fédération nationale des agents immobiliers NAR a annoncé mercredi que ces reventes avaient baissé de 1,7% au volume annuel CVS de 5,35 millions d‘unités en août, leur plus bas niveau depuis août 2016, après 5,44 millions en juillet (confirmé).

Les économistes interrogés par Reuters projetaient en moyenne une hausse de 0,3% à 5,46 millions d‘unités.

La NAR a précisé qu‘Harvey, qui a balayé le Texas la dernière semaine d‘août, avait entraîné une chute de 25% des ventes sur une base annuelle. Sans compter Houston, le volumes des reventes de logements aurait été inchangé le mois dernier.

Harvey, ainsi que l‘ouragan Irma, qui a frappé la Floride au début du mois, pourraient aussi affecter les ventes de septembre. Le Texas et la Floride représentent 18% du marché.

Mais même avant les ouragans, le marché du logement ancien était en ralentissement en raison de la faiblesse de l‘offre qui fait grimper les prix.

Par rapport à août 2016, les ventes dans l‘immobilier ancien ont augmenté de 0,2% le mois dernier.

Tableau:

* BAISSE DE 0,8% DES MISES EN CHANTIER EN AOÛT

19 septembre - Les mises en chantier ont baissé en août pour le deuxième mois d‘affilée, malgré un rebond dans la construction des maisons individuelles qui n‘a pas suffi à compenser la faiblesse persistante de celle des immeubles, toujours volatils.

Selon les données publiées mardi par le département du Commerce, les mises en chantier ont reculé de 0,8% en données corrigées des variations saisonnières, à un rythme annualisé de 1,18 million d‘unités. En juillet, ce rythme était de 1,19 million d‘unités et non de 1,16 million comme donné en première estimation.

Les économistes interrogés par Reuters anticipaient en moyenne un rythme de 1,18 million de mises en chantier en août.

Sur un an, les mises en chantier ont toutefois progressé de 1,4%, à la faveur d‘un marché du travail proche du plein emploi et de taux d‘intérêt historiquement bas.

Les mises en chantier de maisons individuelles, qui représentent la plus grande partie du marché de l‘immobilier résidentiel, ont progressé de 1,6% à 851.000 unités le mois dernier, tandis que les mises en chantier d‘immeubles ont chuté de 6,5% à 329.000 unités.

Le nombre de permis de construire a augmenté en août de 5,7% à 1,30 million d‘unités, son niveau le plus élevé depuis janvier. Les permis pour les maisons individuelles ont reculé de 1,5%, tandis que ceux des immeubles ont bondi de 19,6%.

Les données suggèrent que l‘ouragan Harvey, qui s‘est abattu sur le Texas à la fin du mois d‘août et a entraîné des inondations sans précédent à Houston, a eu un impact limité sur les permis.

Tableau

* RECUL DE L‘INDICE NAHB À 64 EN SEPTEMBRE

18 septembre - L‘indice de confiance des professionnels du secteur de l‘immobilier a baissé plus que prévu en septembre, selon l‘enquête de la fédération professionnelle NAHB publiée lundi.

L‘indice s‘établit à 64 contre 67 en août (68 en première estimation), alors que les économistes interrogés par Reuters l‘attendaient en moyenne à 67.

Le sous-indice mesurant l‘opinion des professionnels interrogés sur les ventes de logements individuels a reculé à 70 contre 74 en août et celui mesurant leur opinion sur les ventes à un horizon de six mois a baissé à 73 après 77 (78 en première estimation).

* NOUVEAU RECUL INATTENDU DES DÉPENSES DE CONSTRUCTION

1er septembre - Les dépenses de construction ont, comme en juin, accusé un recul inattendu en juillet, tombant à leur plus bas niveau depuis neuf mois sous l‘effet conjugué d‘une nette diminution des investissements dans le parc privé non-résidentiel et d‘un recul des dépenses dans le secteur public.

Selon les chiffres publiés vendredi par le département du Commerce, les dépenses de construction ont baissé de 0,6% à 1.210 milliards de dollars (1.020 milliards d‘euros) en rythme annualisé, leur niveau le plus bas depuis octobre 2016.

Les économistes interrogés par Reuters avaient tablé en moyenne sur une progression de 0,5% en juillet après la baisse de 1,4% (révisée après -1,3% en estimation initiale) du mois de juin.

Par rapport au mois de juillet 2016, les dépenses de construction ont augmenté de 1,8%.

Les dépenses dans les structures privées non-résidentielles ont baissé de 1,9%, leur recul le plus marqué depuis octobre 2015, après -1,6% en juin.

De ce fait, les dépenses de construction privées ont diminué de 0,4% en juillet, après un recul de 0,5% en juin comme en mai. L‘investissement privé dans la construction résidentielle a cependant augmenté de 0,8%.

Les dépenses dans des projets de construction publics ont parallèlement baissé de 1,4% pour tomber à leur plus bas niveau depuis février 2014.

Tableau:

Les indicateurs immobiliers publiés en août (Service économique)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below