30 août 2017 / 10:17 / il y a 3 mois

Offre d'un groupe formé par Bain sur les puces de Toshiba-NHK

TOKYO, 30 août (Reuters) - Un consortium emmené par le fonds d‘investissement Bain Capital et comprenant Apple a soumis une offre de dernière minute pour la division de semi-conducteurs de Toshiba valorisant celle-ci 2.000 milliards de yens (15,2 milliards d‘euros), rapporte mercredi la chaîne de télévision japonaise NHK.

Selon les termes de cette nouvelle offre, Bain et Toshiba détiendraient chacun 46% de la division, précise NHK, qui ajoute que les discussions entre Toshiba et un consortium dirigé par Western Digital sont dans l‘impasse.

Toshiba a dit qu‘il ne faisait aucun commentaire sur le processus de vente. Personne n‘était disponible dans l‘immédiat ni chez Bain ni chez Apple pour réagir.

Sur les 2.000 milliards que le consortium emmené par Bain entend mettre sur la table, Apple apporterait 300 milliards, dit encore NHK.

Des sources proches du dossier ont dit mardi que des désaccords de dernière minute sur les modalités de cession pourraient empêcher Toshiba de conclure la vente de sa division de puces avec Western Digital avant vendredi, comme le souhaitait le groupe japonais.

Toshiba est pressé de vendre sa division de semi-conducteurs pour couvrir ses pertes liées à Westinghouse, sa filiale nucléaire américaine.

Le consortium réunissant Western Digital, le fonds américain KKR et des investisseurs publics japonais propose 1.900 milliards de yens (14,5 milliards d‘euros), selon plusieurs sources proches du dossier.

Western Digital exploite conjointement avec Toshiba sa principale usine de fabrication de puces au Japon. Le groupe japonais souhaite annoncer l‘accord au plus tard le 31 août, date à laquelle son conseil d‘administration a prévu de se réunir, avaient rapporté d‘autres sources lundi.

Avant de changer son fusil d‘épaule et de donner la priorité à Western Digital, Toshiba avait, fin juin, choisi un consortium mené par le gouvernement japonais et Bain Capital comme acquéreur privilégié de ses puces. (Makiko Yamazaki, avec la contribution de Naomi Tajitsu et Junko Fujita, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Marc Angrand)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below