30 août 2017 / 07:11 / dans 3 mois

Toyota participe à la levée de fonds de $2,5 mds de Grab

TOKYO/SINGAPOUR, 30 août (Reuters) - La branche de trading de Toyota Motor est le dernier investisseur en date à participer à l‘appel de fonds de Grab, le spécialiste des services de voitures de tourisme avec chauffeur (VTC) en Asie du Sud-Est, qui espère lever 2,5 milliards de dollars (2,1 milliards d‘euros) via cette opération.

Toyota Tsusho, dont Toyota est premier actionnaire, a investi un montant non précisé dans Grab, ont annoncé mercredi les deux sociétés dans des communiqués distincts.

L‘Asie du Sud-Est est devenue un enjeu clé pour les start-ups technologiques, qui cherchent à capter un marché de plus de 600 millions de personnes.

Le chinois Didi Chuxing, également spécialisé dans les VTC, et le japonais SoftBank, qui figurent déjà au nombre des investisseurs de Grab, vont tous deux apporter jusqu‘à deux milliards de dollars dans ce nouveau tour de table.

Grab compte en outre récolter quelque 500 millions de dollars de la part d‘autres investisseurs, ce qui en fera le montant le plus important levé en une fois en Asie du Sud-Est.

Toyota a annoncé qu‘il comptait installer son dispositif d‘analyse de conduite dans les véhicules de Grab, dans le cadre de son développement dans les nouveaux services aux conducteurs.

Le groupe japonais lancera un projet pilote d‘installation de son logiciel TransLog sur 100 voitures de location gérées par Grab, permettant aux entreprises d‘analyser les modes de conduite et d‘améliorer l‘accès aux services connectés.

Grab sera valorisé plus de six milliards de dollars à l‘issue du tour de table, selon une source proche de la société.

La start-up, lancée il y a cinq ans à Singapour, propose des services de location et de partage de voitures et de motos, ainsi que des services de taxi et de covoiturage, dans sept pays asiatiques, avec 1,2 million de conducteurs au total.

Elle revendique une part de 95% du marché de la réservation de taxi d‘un tiers service, via ses applications VTC Grab et son service de paiement GrabPay, et 72% du marché de la réservation de voitures privées sans chauffeur en Asie du Sud-Est.

Mais sa place sur ces marchés pourrait être menacée par Uber, numéro un mondial de la réservation de VTC, qui compte développer son activité dans la région après avoir vendu son activité en Chine à Didi Chuxing l‘an dernier.

Le secteur de la réservation de VTC est dominé par des start-ups mais les constructeurs automobiles comme Toyota, Volkswagen et General Motors s‘allient à ces fournisseurs de services pour se préparer à la disparition progressive du modèle du propriétaire particulier de voiture.

Toyota s‘est déjà allié à Uber, en assurant des conditions flexibles de location de véhicules pour les conducteurs d‘Uber, les deux groupes ayant également le projet de partager leurs coûts de recherche et développement. Cet accord prévoit en outre un investissement de Toyota dans Uber d‘un montant non précisé. (Naomi Tajitsu à Tokyo et Anshuman Daga à Singapour, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Bénoît Van Overstraeten)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below