29 août 2017 / 20:05 / dans 3 mois

BOURSE-USA-Le Dow Jones a gagné 0,28%, le Nasdaq a pris 0,31%

NEW YORK, 29 août (Reuters) - La Bourse de New York a fini en hausse modérée mardi, notamment portée par son compartiment industriel, malgré la nouvelle montée des tensions dans le dossier nord-coréen et les dégâts que continue de provoquer la tempête tropicale Harvey au Texas.

L‘indice Dow Jones a gagné 0,26%, soit 56,84 points, à 21.865,24 après avoir perdu plus de 100 points en séance en réaction à un missile tiré par la Corée du Nord qui a survolé le nord du Japon avant de s‘abîmer dans l‘océan Pacifique.

Le S&P-500, plus large, a pris 2,07 points, soit 0,08%, à 2.446,31. Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 18,87 points (+0,3%) à 6.301,89, porté notamment par le titre Apple, qui a fini en hausse de 0,89% à 162,91 dollars après avoir inscrit en séance un record de 163,08 dollars.

A la suite du tir de missile nord-coréen, le président américain Donald Trump a prévenu que toutes les options étaient envisagées par Washington.

Les cours du pétrole ont terminé en baisse de quelque 0,3% sur le marché new-yorkais Nymex, un repli qui vient aggraver le plongeon de 2,7% de lundi, les investisseurs continuant de prendre acte des dégâts provoqués par Harvey aux Etats-Unis, où 16% des capacités de raffinage sont à l‘arrêt du fait de la tempête tropicale.

Les autorités locales du Texas s‘emploient à faire face aux inondations historiques provoquées par ce phénomène cyclonique, qui stationne depuis quatre jours au-dessus de la région de Houston, a déjà fait onze morts et des dégâts estimés à plusieurs milliards de dollars.

Le compartiment énergétique a, à l‘instar des cours du pétrole, essuyé un nouveau repli, cédant 0,12%.

L‘indice S&P 500 des valeurs industrielles a de son côté bondi de 0,65%, affichant la plus forte hausse sectorielle, à la faveur notamment de la bonne tenue de l‘action United Technologies, qui a pris 2,92%, soit la plus forte hausse de l‘indice Dow Jones.

Selon une source, le conglomérat industriel, maison mère du motoriste Pratt & Whitney, est proche d‘un accord pour racheter Rockwell Collins et renforcer ainsi son pôle aéronautique. Le titre Rockwell a gagné 2,15%. (Benoit Van Overstraeten pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below