29 août 2017 / 15:45 / dans un mois

La Finlande dément avoir choisi Boeing pour renouveler sa flotte

HELSINKI, 29 août (Reuters) - La Finlande n‘a pas choisi de remplacer ses avions de chasse par ceux du constructeur américain Boeing, a déclaré mardi le président finlandais Sauli Niinisto, contrairement à ce qu‘a laissé entendre Donald Trump.

Helsinki cherche actuellement à moderniser sa flotte de 62 F-18 Hornet par des avions de combat multirôles pour un contrat estimé entre sept et dix milliards d‘euros. La Finlande a dressé une liste de cinq appareils, dont le Super Hornet de Boeing et le Rafale de Dassault Aviation.

“Vous allez acheter une grande quantité de nos merveilleux F-18 construits par Boeing et c‘est un des meilleurs avions de combat”, a dit lundi le président américain lors d‘une conférence de presse avec son homologue finlandais à la Maison blanche.

Sauli Niinisto, qui avait l‘air surpris par l‘annonce de Trump, n‘a pas réagi sur le moment mais a démenti le lendemain.

“Il semble que du point de vue des ventes, d‘anciens contrats et l‘espoir d‘un nouvel accord ont été mélangés (...) Le processus d‘achat ne fait que commencer”, a dit à la presse le président finlandais.

La Finlande attend les propositions des avionneurs pour 2018 et la décision finale sera rendue publique début 2020. (Tuomas Forsell; Arthur Connan pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below