24 août 2017 / 09:18 / dans 3 mois

Le départ d'Européens fait baisser le solde migratoire au Royaume-Uni

LONDRES, 24 août (Reuters) - Le solde migratoire en Grande-Bretagne a chuté à 246.000 entrées en mars, en recul de 81.000 sur les douze mois précédents, selon des données publiées jeudi par l‘Office national des statistiques (ONS).

Ce recul s‘explique pour plus de la moitié par une augmentation du nombre de ressortissants de pays de l‘Union européenne ayant quitté le Royaume-Uni, sur fond de Brexit et de recul de la livre sterling qui réduit la valeur des transferts financiers vers leur pays d‘origine.

Sur douze mois, la différence entre le nombre de ressortissants européens s‘étant installés en Grande-Bretagne et le nombre de ressortissants européens l‘ayant quittée a reculé de 51.000, à 127.000 personnes, soit son niveau le plus bas depuis décembre 2013, précise l‘ONS.

Dans le détail, le nombre des arrivées d‘Européens a baissé de 19.000 personnes tandis que le nombre des départs a augmenté de 33.000 personnes.

La tendance est la plus marquée concernant les populations venant de huit pays d‘Europe de l‘Est, dont la Pologne, la Hongrie et la République tchèque. (Costas Pitas; Henri-Pierre André pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below