23 août 2017 / 07:01 / dans un mois

France-Croissance toujours soutenue dans le secteur privé

    PARIS, 23 août (Reuters) - La croissance de l'activité dans
le secteur privé en France est restée stable en août,
bénéficiant toujours du dynamisme des commandes dans l'industrie
manufacturière et dans les services, selon les résultats
préliminaires de l'enquête mensuelle d'IHS Markit auprès des
directeurs d'achats.   
    L'indice PMI flash composite, qui associe des éléments de
l'indice des services et de celui du secteur manufacturier,
s'est maintenu à 55,6 comme en juillet, alors que les
économistes interrogés par Reuters l'attendaient en léger repli,
avec une prévision moyenne de 55,5. 
    Le fait que cet indicateur se maintienne en août franchement
au-dessus du seuil de 50,0 qui distingue croissance et
contraction de l'activité - et ce pour le quatorzième mois
consécutif - est de bon augure pour la performance de l'économie
française au troisième trimestre.
    L'indice du secteur manufacturier a franchement progressé,
s'établissant à 55,8 après 54,9 en juillet, bien au-delà des
attentes des économistes, dont la moyenne des prévisions était
de 54,5.  
    Au plus haut depuis avril 2011 - tout comme le sous-indice
de la production manufacturière - il s'est maintenu pour le
onzième mois consécutif dans la zone reflétant une croissance de
l'activité. 
    A l'inverse de l'accélération de la croissance de
l'industrie manufacturière, celle des services a enregistré son
troisième ralentissement en autant de mois.     
    L'indice des services a reflué à un plus bas de sept mois, à
55,5 contre 56,0 en juillet, alors que les économistes tablaient
sur un repli moins marqué et l'attendaient en moyenne à 55,8. 
    La progression de l'activité dans les services reste malgré
tout soutenue et supérieure à sa moyenne de long terme et le
secteur a enregistré en août son quatorzième mois consécutif de
croissance. 
    La composante nouvelles commandes de l'indice composite, en
nette hausse, a également enregistré en août son quatorzième
mois de croissance d'affilée. La progression des nouvelles
commandes a nettement accéléré dans l'industrie manufacturière -
à un rythme inédit depuis décembre 2010 - mais a légèrement
ralenti dans les services. 
    Dans ce contexte de progression continue de la demande, les
entreprises ont augmenté leurs effectifs pour le huitième mois
d'affilée et le degré d'optimisme des chefs d'entreprises sur
les douze mois à venir est resté élevé même s'il a reflué à un
plus bas de sept mois. 
        
 Les indicateurs français en temps réel                  
 Les indicateurs de la zone euro en temps réel           
 Le point sur la conjoncture française                   
 
 (Myriam Rivet, édité par Simon Carraud)
  

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below