22 août 2017 / 12:38 / il y a 3 mois

LEAD 2-Great Wall réitère son intérêt pour FCA, pas encore de discussions

(Actualisé avec précisions, contexte, analystes)

par Meg Shen et Brenda Goh

HONG KONG, 22 août (Reuters) - Le constructeur automobile chinois Great Wall Motor a confirmé mardi son intérêt pour Fiat Chrysler Automobiles (FCA) mais a dit ne pas avoir pris contact avec le conseil d‘administration de ce dernier et n‘avoir signé aucun accord avec lui.

Le premier constructeur de SUV chinois a fait un appel du pied à Fiat Chrysler lundi, un de ses représentants ayant déclaré que le groupe était intéressée par une acquisition totale ou partielle de FCA, propriétaire notamment des marques Jeep et Ram.

La publication spécialisée Automotive News a rapporté le même jour que le président de Great Wall Motor, Wang Fengying, avait l‘intention de demander à FCA l‘ouverture de discussions en vue du rachat de la marque Jeep.

Deux sources proches du dossier ont ensuite déclaré à Reuters que Great Wall avait sollicité une rencontre avec FCA en vue de lui faire une offre de rachat total ou partiel.

“Nous sommes intéressés par FCA mais il n‘y a pas eu d‘avancée concrète à ce stade”, a précisé Great Wall Motor dans une notification à la Bourse de Shanghai mardi. “Nous n‘avons eu aucune discussion ni signé aucun accord avec FCA.”

Suspendue à la demande du groupe, la cotation de Great Wall Motor doit reprendre mercredi à Shanghai.

A la Bourse de Milan, l‘action Fiat Chrysler a brièvement creusé ses pertes en réaction au communiqué de Great Wall mais elle a terminé en hausse de 0,26% à 11,47 euros.

Le titre avait atteint 11,90 euros en début de séance, un plus haut de 19 ans.

Fiat Chrysler s‘est refusé à tout commentaire sur le communiqué de Great Wall. Le constructeur italo-américain avait déclaré lundi qu‘il n‘avait pas été approchés par le groupe chinois et qu‘il restait concentré sur la mise en oeuvre de son plan stratégique actuel de cinq ans.

Great Wall Motor a réalisé un chiffre d‘affaires de 14,8 milliards de dollars l‘année dernière pour 1,07 million de voitures vendues, à comparer avec un chiffre d‘affaires de 111 milliards d‘euros (130,6 milliards de dollars) pour FCA.

Des analystes ont dit que Great Wall devrait augmenter son capital et s‘endetter pour réaliser une opération d‘acquisition partielle et a fortiori totale de FCA, ce qui impliquerait que son président-fondateur, Wei Jianjun, renonce à sa majorité de contrôle.

Selon les analystes de Jefferies, un scénario possible verrait Wei conserver une participation d‘environ 30% tandis que Great Wall lèverait de 10 à 14 milliards de dollars sous forme de dette et 10 milliards supplémentaires en fonds propres, des montants conséquents pour un groupe dont la capitalisation boursière ne dépasse pas 16 milliards de dollars. (avec Agnieszka Flak à Milan et Pamela Barbaglia à Londres, Marc Angrand et Marc Joanny pour le service français, édité par Juliette Rouillon)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below