17 août 2017 / 14:03 / dans un mois

RPT-POINT MARCHÉS-Wall Street recule dans un contexte dominé par les banques centrales et Trump

(Répétition avec variation des indices)

17 août (Reuters) - La Bourse de New York ouvre en baisse jeudi, au lendemain des “minutes” de la Fed qui montrent le niveau d‘inquiétude de ses responsables sur la faiblesse de l‘inflation alors qu‘en Europe, c‘est la vigueur de l‘euro qui alerte la Banque centrale européenne (BCE).

Les nouvelles difficultés politiques de Donald Trump sont un autre motif d‘inquiétudes sur les marchés.

L‘indice Dow Jones perd -90,52 points, soit -0,41%, à 21 934,35. Le Standard & Poor’s 500, plus large, recule de -0,36% à 2 459,19 et le Nasdaq Composite cède -0,48% à 6 314,36 points.

Les responsables de la politique monétaire se sont inquiétés d‘une éventuelle surréaction de l‘euro en cas de resserrement de la politique monétaire, lors de la réunion du 20 juillet.

Ils sont très conscients du risque que fait porter le récent rebond de l‘euro, en hausse de plus de 11% depuis le début d‘année, aux efforts pour relancer l‘inflation.

En réaction, la monnaie unique européenne a touché un plus bas de trois semaines face au dollar, sous la barre de 1,17 dollar, et recule de 0,3% face au sterling.

“En réalité, la BCE est plus inquiète que ne le pensait le marché”, dit Simon Derrick, analyste de marché à Bank of New York Mellon. “Je pense qu‘il est tout à fait possible que l‘on assiste à une poursuite de la pression à la baisse sur l‘euro.”

Sur le marché obligataire, les rendements de la dette portugaise et espagnole à dix ans ont perdu entre deux et quatre points de base, à un creux d‘un an pour le l‘emprunt d‘Etat du Portugal..

Les Bourses européennes ont, pendant un cours laps de temps, effacé leurs pertes avant de revenir à leur niveau initial.

Aux Etats-Unis, les investisseurs digèrent toujours les “minutes” de la Fed dans lesquelles ses responsables se sont montrés de plus en plus préoccupés par la récente faiblesse de l‘inflation, ce qui pourraient les amener à ralentir le rythme du resserrement monétaire.

Dans ce contexte, les investisseurs seront très attentifs à l‘intervention à 17h00 GMT de Robert Kaplan, directeur de la Fed de Dallas, sur les répercussions que peut avoir la faiblesse de l‘inflation sur un nouveau relèvement des taux.

DONALD TRUMP DE NOUVEAU EN DIFFICULTE

Le président a démantelé deux commissions formées de chefs d‘entreprise prestigieux, dont certains avaient démissionné pour protester contre sa réaction aux violences lors d‘un rassemblement de l‘extrême droite à Charlottesville, en Virginie.

Cette position ébranle son administration et alimente les rumeurs sur de possibles départs de responsables de la Maison blanche, dont son conseiller économique Gary Cohn.

Sur le plan des indicateurs, les inscriptions hebdomadaires au chômage ont diminué aux Etats-Unis à un plus bas de près de six mois, tandis que la croissance de l‘activité économique dans le nord-est des Etats-Unis a moins ralenti que prévu en août.

Le dollar en a modestement profité avant de revenir à son niveau avant publication, il gagne 0,3% face à un panier de six devises de référence.

La Réserve fédérale a par ailleurs annoncé que la production industrielle a augmenté moins que prévu en juillet, lésé par le recul inattendu de la production manufacturière.

Aux valeurs, Cisco cède -3,76%, parmi les plus fortes baisses du S&P-500. Le chiffre d‘affaires des activités dans la sécurité informatique de l‘équipementier de réseaux a augmenté moins fortement que prévu au quatrième trimestre de son exercice.

Deuxième plus forte baisse du Dow Jones, Wal-Mart perd -1,90% après avoir fait état d‘une baisse de ses marges, en raison des réductions de prix et des investissements dans ses activités en ligne, malgré une douzième hausse trimestrielle d‘affilée de ses ventes à périmètre comparable.

Le géant de l‘internet Alibaba avance de 3,46% après avoir publié un chiffre d‘affaires supérieur au consensus au premier trimestre, le numéro un chinois du commerce électronique ayant tiré avantage du dynamisme du marché local.

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur (Sruthi Shankar, Laetitia Volga pour le service français, édité par Juliette Rouillon)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below