14 août 2017 / 18:18 / dans 3 mois

BOURSE-Séance agitée pour Snap, qui rebondit après un plus bas

NEW YORK, 14 août (Reuters) - Snap a touché un nouveau plus bas lundi à Wall Street mais le titre est ensuite reparti de l‘avant dans d‘importants volumes alors que de gros investisseurs ont dévoilé l‘évolution récente de leur participation et qu‘une partie des salariés sont désormais autorisés à vendre les titres acquis avant l‘introduction.

Vers 18h15 GMT, l‘action Snap bondit de 6,09% à 12,55 dollars après être tombée à 11,28 dollars en début de séance, son niveau le plus bas depuis l‘IPO de mars. Les volumes traités sur la valeur représentent près de quatre fois la moyenne quotidienne des échanges quotidiens moyens sur le titre au cours des trois derniers mois.

Les salariés de Snap peuvent pour la première fois céder des titres, ce qui est de nature à augmenter le volume d‘actions sur le marché et leur volatilité. Mais ce lundi marque aussi la date butoir à laquelle les fonds spéculatifs (“hedge funds”) et d‘autres investisseurs institutionnels sont tenus de dévoiler la composition de leur portefeuille à la fin du dernier trimestre clos.

T. Rowe Price Group, un gérant de fonds communs de placement qui est le cinquième actionnaire de Snap, a augmenté sa participation d‘environ un tiers, selon les avis financiers publiés lundi.

BlackRock, le plus important gérant d‘actifs au monde, et Coatue Management LLC, un fonds spéculatif qui est le sixième actionnaire de Snap, se sont également renforcés dans la société.

Third Point LLC, Jana Partners et Temasek Holdings ont en revanche cédé toutes leurs parts dans Snap, montrent les avis financiers publiés depuis vendredi. Fidelity Investments, le septième actionnaire de Snap, a déclaré avoir vendu plus de la moitié de ses titres, ramenant sa participation de plus de 33 millions à environ 15 millions d‘actions.

Introduit à 17 dollars, le titre Snap avait gagné 50% pour sa première séance le 2 mars puis atteint le lendemain un record à 29,44 dollars avant de s‘orienter à la baisse, les investisseurs s‘interrogeant sur la capacité de l‘entreprise à concurrencer des groupes tels que Facebook et sa filiale Instagram.

Cette dernière, qui a repris bon nombre de fonctionnalités de Snapchat, compte 250 millions d‘utilisateurs actifs quotidiens, contre seulement 173 millions pour Snapchat à la fin du deuxième trimestre, un chiffre en dessous des prévisions de Wall Street. (Noel Randewich et Lewis Krauskopf, avec les contributions de Lewis Krauskopf, Rodrigo Campos, Trevor Hunnicutt et Saqib Iqbal Ahmed; Claude Chendjou pour le service français, édité par Marc Angrand)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below