14 août 2017 / 13:43 / dans 3 mois

L'Ukraine nie avoir vendu de la technologie balistique à Pyongyang

KIEV, 14 août (Reuters) - L‘Ukraine a démenti lundi avoir vendu de la technologie balistique à la Corée du Nord, contrairement aux allégations d‘experts de l‘armement cités dans un article du New York Times.

“L‘Ukraine n‘a jamais vendu de missiles ou tout autre technologie balistique à la Corée du Nord”, a déclaré Oleksandr Tourtchinov, le secrétaire du conseil ukrainien de Sécurité et de Défense.

Cité dans un article diffusé lundi par le New York Times, Michael Elleman, un expert balistique à l‘Institut international des études stratégiques (IISS), déclare que la Corée du Nord a récemment changé de concepteurs et de fournisseurs pour les moteurs-fusées de ses lanceurs.

“Il est probable que ces moteurs proviennent d‘Ukraine, sans doute de manière illicite”, ajoute Michael Elleman dans une interview.

Des experts, qui ont enquêté sur des clichés du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un en train d‘inspecter les nouveaux moteurs-fusées, estime que ce matériel rappelle celui de l‘arsenal soviétique, écrit le New York Times.

“Des enquêteurs gouvernementaux et des experts ont ciblé leurs investigations sur une usine de missiles à Dnipro, en Ukraine”, peut-on lire dans cet article. “Les experts pensent que les moteurs fabriqués par cette usine sont probablement ceux qui ont mis à feu les deux missiles longue portée testés en juillet.” (Natalia Zinets et Alessandra Prentice; Arthur Connan pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below