11 juillet 2017 / 15:10 / dans 4 mois

France-Colère et inquiétude à la perspective de coupes budgétaires

* L‘exécutif vise 4,5 milliards d‘économies

* Les “missions régaliennes” menacées, jugent Les Républicains

* Réunion entre Parly et Philippe sur le budget de l‘Armée

* La réduction de l‘Aide au développement inquiète les ONG

PARIS, 11 juillet (Reuters) - Les coupes budgétaires annoncées dans l‘armée, la sécurité et l‘Aide au développement, notamment, par le ministre des Comptes publics ont suscité mardi des réactions inquiètes des secteurs concernés, dans l‘attente de détails sur leur mise en oeuvre.

Dans un entretien publié dans Le Parisien, Gérald Darmanin avance le chiffre de 4,5 milliards d‘euros d‘économies avant la fin de l‘année “sur le seul budget de l‘Etat” pour rester sous la barre des 3% de déficit public.

Alors que le secteur de la Défense serait affecté à lui seul par des économies de l‘ordre de 850 millions d‘euros, la ministre des Armées, Florence Parly, a reporté un déplacement prévu dans les Landes afin de poursuivre avec le Premier ministre les négociations budgétaires.

Edouard Philippe a lui-même annulé sa participation à une réunion du groupe de parlementaires de La République en marche.

Principal groupe d‘opposition à l‘Assemblée nationale, les Républicains ont exprimé dans un communiqué leur inquiétude face à un plan qui “menace les missions régaliennes prioritaires de l‘Etat”.

Pour le secrétaire général de LR, Bernard Accoyer, ces coupes “décidées après plusieurs jours de totale confusion entre le président de la République et son Premier ministre” relèvent d‘un “choix politicien insensé”, qui “vise prioritairement à compenser les promesses fiscales d‘Emmanuel Macron”.

Face aux critiques des milieux d‘affaires et d‘une partie de la population sur le calendrier des réformes, le président a promis de réviser la taxe d‘habitation et l‘impôt sur la fortune (ISF) dès 2018, ce qui complique une équation budgétaire déjà difficile.

Eric Woerth, président de la commission des Finances à l‘Assemblée, a déploré que cette dernière ”n‘ait toujours pas reçu “la moindre précision” sur les économies annoncées mardi “et leurs contenus réels”, à la veille de l‘examen du décret d‘avance contenant les annulations de crédits.

“RENTRÉE SOCIALE CHAUDE”

Interrogée par la presse sur les 282 millions d‘euros censés être économisés aux Affaires étrangères, la porte-parole du Quai d‘Orsay a botté en touche.

“Ce ministère n‘a pas reçu de notification d‘arbitrage. Je ne suis donc pas en mesure de faire de commentaires”, a dit Agnès Romatet-Espagne.

La moitié des économies de ce secteur proviendrait d‘une réduction de l‘Aide publique au développement (ADP), ce qui a d‘emblée suscité une vive réaction d‘organisations humanitaires.

“141 millions d‘euros en moins pour la solidarité internationale, c‘est l‘équivalent de 1,9 million de personnes qui n‘auront plus accès à des soins de santé primaire”, note Oxfam dans un communiqué, appelant le président Emmanuel Macron à se “ressaisir”.

Même réaction scandalisée de Philippe Jahshan, président de Coordination Solidarité urgence développement (Sud), pour qui ces coupes ramèneraient le budget de l‘ADP à “un niveau historiquement bas”, alors que la France a promis d‘allouer 0,7% du revenu national brut à l‘APD d‘ici 2025.

Les coupes de 526 millions d‘euros prévues au ministère de l‘Intérieur ont fait quant à elle réagir les syndicats policiers Alternative Police, SCSI et CFDT.

“Les policiers sont fatigués et démotivés et ce ne sont pas les nouvelles annonces de restriction budgétaire qui leur donneront du courage à l‘ouvrage au service de l‘Etat”, préviennent-ils dans un communiqué commun.

Ces décisions “prises à la hâte”, qui s‘ajoutent au gel du point d‘indice de la fonction publique et à l‘annulation du jour de carence pour les agents, “prédisent une rentrée sociale particulièrement chaude à laquelle les policiers pourraient prendre part de manière massive”, écrivent-ils. (Elizabeth Pineau, édité par Sophie Louet)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below