8 juillet 2017 / 15:09 / il y a un mois

Macron refuse de commenter l'affaire Business-France-Havas.

HAMBOURG, 8 juillet (Reuters) - Emmanuel Macron a refusé samedi de commenter l'ouverture d'une information judiciaire pour favoritisme sur l'organisation d'une coûteuse soirée de promotion de la "French Tech" dont il a été l'invité vedette quand il était ministre de l'Economie.

La justice soupçonne l'établissement public Business France, alors dirigé par l'actuelle ministre du Travail Muriel Pénicaud, d'avoir favorisé le publicitaire Havas, organisateur de cette soirée à Las Vegas, le 6 janvier 2016.

Interrogé sur les derniers développements judiciaires de cette affaire en marge du sommet du G20 à Hambourg, le chef de l'Etat a estimé qu'il s'agissait de "péripéties du quotidien".

"Il ne m'appartient pas ici de les commenter", a ajouté Emmanuel Macron. "Je serais à Paris, je ne les commenterais pas davantage parce qu'un président de la République ne commente pas et parce qu'un président de la République a fortiori ne commente pas l'actualité judiciaire." (Marine Pennetier, édité par Emmanuel Jarry)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below