7 juillet 2017 / 14:37 / il y a un mois

Fimalac retiré de la cote le 17 juillet

PARIS, 7 juillet (Reuters) - Les actions Fimalac qui n'ont pas été apportées à l'offre de Marc de Lacharrière feront l'objet d'une procédure de retrait obligatoire, indique l'Autorité des marchés financiers (AMF) vendredi dans un avis.

L'opération se fera au prix de 131 euros par action, identique à celui de l'offre d'achat simplifiée de Groupe Marc de Lacharrière (GML), la société d'investissement de l'homme d'affaires.

A l'issue de cette offre, GML détenait directement et indirectement 97,06% du capital et 96,78% des droits de vote de Fimalac.

Le retrait interviendra le 17 juillet.

Pascale Denis, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below