6 juillet 2017 / 14:00 / il y a 5 mois

POINT MARCHÉS-Wall Street baisse, la perspective de hausse des taux inquiète

PARIS, 6 juillet (Reuters) - Wall Street évolue en baisse jeudi tandis que les rendements obligataires remontent sur fond d‘anticipations de resserrement des politique monétaires, en dépit d‘une série d‘indicateurs économiques inférieurs aux attentes aux Etats-Unis.

L‘indice Dow Jones perd 111,55 points, soit 0,52%, à 21.366,62. Le Standard & Poor’s 500, plus large, recule de 0,61% à 2.417,81 et le Nasdaq Composite cède 0,87% à 6.097,23.

Les actions européennes sont également en nette baisse après la publication du compte-rendu de la dernière réunion de la Banque centrale européenne (BCE), qui montre que l‘institution n‘exclut plus de renoncer à sa promesse d‘augmenter ses rachats d‘actifs en cas de besoin.

Ce document a provoqué une nette remontée des rendements des emprunts d‘Etat de la zone euro, le dix ans allemand repassant le seuil de 0,5% pour atteindre son plus haut niveau depuis début 2016.

Sur le marché des changes, l‘euro a amplifié ses gains face au dollar pour se rapprocher de la barre de 1,14 .

Le CAC 40 à Paris abandonne 1,02%, le Footsie 100 à Londres 0,47% et le Dax à Francfort 0,93%.

Les opérateurs de marchés digèrent également les “minutes” de la Réserve fédérale publiées mercredi. Les responsables de la banque centrale américaine paraissent divisés sur les perspectives d‘inflation et sur la façon dont elles pourraient affecter le rythme de hausse des taux d‘intérêt, d‘après le compte-rendu de la réunion des 13 et 14 juin.

Sur le marché obligataire, le rendement des ‘Treasuries’ à dix ans évolue à un plus haut de près de deux mois à près de 2,37%.

Sur le plan économique aux Etats-Unis, le secteur privé a créé 158.000 emplois selon l‘enquête mensuelle publiée par ADP, là où les économistes interrogés par Reuters prévoyaient 185.000 créations d‘emplois.

Le nombre des inscriptions au chômage a par ailleurs augmenté de manière inattendue la semaine dernière aux Etats-Unis, leur troisième hausse hebdomadaire consécutive.

Ces deux indicateurs sont peu encourageants à 24 heures du très attendu rapport mensuel du département du Travail.

Par ailleurs, le déficit commercial des Etats-Unis s‘est réduit en mai avec des exportations à leur plus haut niveau depuis plus de deux ans, montrent les données publiées jeudi par le département du Commerce.

Les investisseurs prendront également connaissance de l‘indice ISM des services de juin à 14h00 GMT.

Le dollar américain est orienté à la baisse face au yen et a creusé ses pertes face à un panier de devises de référence après l‘enquête ADP.

La prudence des investisseurs est également alimentée par la volatilité des cours du pétrole, en net rebond jeudi après avoir chuté la veille sur le marché new-yorkais Nymex..

Les opérateurs de marché attendent à 15h00 GMT les statistiques hebdomadaires des stocks de pétrole aux Etats-Unis.

Sur le marché actions, les valeurs technologiques souffrent de la remontée des rendements obligataires. Apple perd 0,85%, Microsoft 1,04% et Facebook 1,06%.

Yum China chute de 11,29%. L‘opérateur des enseignes de restauration KFC et Pizza Hut en Chine, a publié mercredi un chiffre d‘affaires trimestriel inférieur aux attentes, notamment en raison de la stagnation des ventes de Pizza Hut.

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur (Laetitia Volga, édité par Marc Angrand)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below