3 juillet 2017 / 07:29 / dans 5 mois

La Chine connecte son marché obligataire à Hong Kong

par Umesh Desai et Andrew Galbraith

HONG KONG/SHANGHAI, 3 juillet (Reuters) - La Chine a un peu plus ouvert lundi aux investisseurs étrangers son marché obligataire, le troisième au monde par la taille, avec la mise en service d‘une liaison avec Hong Kong via le mécanisme dit “Bond Connect”.

Cette initiative, attendue de longue date par les investisseurs, illustre les efforts de la Chine pour libéraliser et renforcer ses marchés de capitaux.

L‘ouverture de cette connexion coïncide avec le 20e anniversaire de la rétrocession de Hong Kong à la Chine par la Grande-Bretagne.

Cette connexion ne permettra dans un premier temps que l‘achat et la vente d‘obligations chinoises par des investisseurs étrangers.

Aucune date n‘a été fixée pour l‘ouverture des transactions sur les obligations étrangères par des résidents chinois.

“Nous continuons de penser qu‘il pourrait y avoir plus de 1.000 milliards de dollars d‘investissements obligataires supplémentaires alloués au (marché) chinois durant la décennie à venir”, écrit Goldman Sachs dans une note publiée lundi.

Les investisseurs étrangers, dont les fonds de pension, les banques centrales et les fonds souverains, vont désormais pouvoir échanger des titres souverains ou de collectivités locales, des obligations d‘établissements bancaires spécialisés et des obligations d‘entreprise via ce “Bond Connect”.

Cette connexion va ainsi favoriser la détention d‘actifs libellés en yuan par des investisseurs étrangers, ce qui va dans le sens des efforts entrepris par la Chine pour internationaliser sa devise, également appelée renminbi.

“Bond Connect va à l‘évidence faciliter l‘accès des investisseurs au marché obligataire chinois, ce qui en retour va faciliter la détention de renminbis par les investisseurs”, écrit Andy Seaman, responsable des investissements chez Stratton Street, dans une note.

Sur un écran géant, on pouvait lire que 2,15 milliards de yuans (278 millions d‘euros) d‘obligations avaient été achetés lundi sur Bond Connect après 22 minutes d‘échanges.

Le marché obligataire chinois est évalué à 9.000 milliards de dollars (7.888 milliards d‘euros) mais moins de 2% des titres y sont détenus par des investisseurs étrangers, alors que, selon BNP Paribas, la norme internationale est d‘environ 10%.

Les investisseurs étrangers bénéficient déjà depuis l‘an dernier d‘un accès direct au marché obligataire interbancaire chinois mais nombre d‘entre eux sont réticents à y intervenir en raison de leurs doutes sur la stabilité du yuan et sur la rapidité des réformes des marchés financiers chinois.

D‘après les médias, 20 teneurs de marché ont été autorisés sur Bond Connect, 14 chinois et six étrangers. BNP Paribas et HSBC ont dit en faire partie. (Avec Donny Kwok, Bertrand Boucey pour le service français, édité par Marc Joanny)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below