30 juin 2017 / 08:34 / il y a 4 mois

BOURSE-Kepler dégrade plusieurs compagnies pétrolières européennes

PARIS, 30 juin (Reuters) - Kepler Cheuvreux a abaissé vendredi ses recommandations sur plusieurs compagnies pétrolières européennes, dont Total, après avoir réduit ses prévisions en matière de cours du baril pour intégrer l‘impact de la hausse de la production aux Etats-Unis.

L‘intermédiaire, qui a ramené sa prévision à long terme du cours du baril de 60 à 50 dollars, a dégradé cinq des sept acteurs européens du secteur qu‘il suit et n‘est désormais plus à l‘achat sur aucun d‘entre eux.

Eni, Repsol, Shell et Total sont tous dégradés d‘un cran, à “conserver” contre “acheter”, tandis que sur BP, Kepler passe de “conserver” à “alléger”.

Les analystes précisent avoir réduit leurs estimations de cahs-flow et leurs objectifs de 12% en moyenne pour ces valeurs.

L‘action Total cède 0,56% à 43,65 euros en Bourse de Paris vers 08h20 GMT, figurant parmi les plus fortes baisses du CAC 40 , qui progresse au même moment de 0,35%.

BP recule de 1,7% et Shell perd plus de 1%. Eni et Repsol cèdent chacune 0,3%. L‘indice européen du pétrole et du gaz abandonne 0,47%.

Le Brent de mer du Nord se traite autour de 47,70 dollars le baril et le brut léger américain autour de 45,20 dollars.

Le prix du baril a baissé d‘environ 16% depuis le début de l‘année, les efforts de l‘Opep pour réduire la production afin de soutenir les prix ne parvenant pas à apaiser les craintes concernant la surabondance de l‘offre.

Patrick Vignal, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below