28 juin 2017 / 21:27 / il y a 2 mois

LEAD 1-Nouvelles mesures de sécurité pour les vols à destination des USA

(Précisions sur les mesures, contexte)

WASHINGTON, 28 juin (Reuters) - John Kelly, secrétaire américain de la Sécurité intérieure, a annoncé mercredi de nouvelles mesures de sécurité pour tous les vols à destination des Etats-Unis, mesures destinées selon des responsables américains à éviter une généralisation de l'interdiction en cabine d'appareils électroniques tels que les ordinateurs portables.

Les nouvelles mesures, dont certaines sont censées entrer en vigueur d'ici trois semaines, pourraient induire des contrôles supplémentaires pour les 325.000 passagers arrivant chaque jour aux Etats-Unis.

"L'inaction n'est pas une option", a souligné John Kelly en se disant convaincu que les compagnies aériennes mettront en oeuvre ces mesures. Il a cependant prévenu qu'il ne s'agissait pas des dernières en matière de sécurité.

La crainte que des ordinateurs ou des tablettes ne soient utilisés pour introduire des explosifs dans les avions a incité les Etats-Unis à imposer en mars des restrictions à leur présence en cabine pour les voyageurs en provenance de dix aéroports situés en Arabie saoudite, en Egypte, aux Emirats Arabes Unis, en Jordanie, au Koweït, au Maroc, au Qatar et en Turquie.

John Kelly avait laissé entendre que la mesure pourrait être étendue aux vols en provenance d'Europe mais l'administration Trump y a finalement renoncé au grand soulagement des compagnies aériennes américaines et européennes qui craignaient son impact sur leur activité.

Parmi les nouvelles mesures dévoilées mercredi par le secrétaire à la Sécurité intérieure figure la mise en place d'ici trois semaines de nouvelles méthodes de détection des explosifs.

D'autres, dont le contrôle accru des passagers, devront être appliquées d'ici quatre mois dans les 280 aéroports de 105 pays disposant de vols directs à destination des Etats-Unis.

Les compagnies aériennes qui ne se conformeraient pas à ces nouvelles mesures de sécurité s'exposeront à l'interdiction des objets électroniques en cabine, a précisé John Kelly.

"Nous nous attendons à ce que les compagnies coopèrent avec nous pour assurer la sécurité de leurs avions, de leurs équipages et de leurs passagers", a-t-il dit.

Les compagnies aériennes américaines n'ont pas réagi sur le champ à cette annonce mais les cours des actions de United Continental, American Airlines et Delta Airlines ont gagné entre 0,8 et 1,8% à Wall Street.

Les compagnies craignaient notamment qu'une généralisation de l'interdiction des ordinateurs portables affecte les revenus générés par les passagers voyageant en "business class", dont le prix des billets est actuellement au moins deux fois supérieur à ceux de la classe économique. (David Shepardson et Alana Wise, Jean-Philippe Lefief et Tangi Salaün pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below