28 juin 2017 / 08:01 / dans 5 mois

DCNS devient Naval Group pour accélérer à l'international

PARIS, 28 juin (Reuters) - Le constructeur naval militaire DCNS a annoncé mercredi changer son nom en Naval Group afin de gagner en notoriété et soutenir son développement en France et à l‘international.

Détenu à 62% par l‘Etat français et à 35% par l‘équipementier pour l‘aérospatiale, la défense et la sécurité Thales, DCNS entend capitaliser sur la visibilité acquise lors de l‘annonce du contrat des sous-marins australiens et de la création d‘une filiale spécialisée dans les énergies marines renouvelables.

“La création d‘une marque forte, fédératrice, incarnant en un seul mot notre vocation et notre héritage (...) répond à deux défis majeurs”, déclare Hervé Guillou, PDG du groupe, cité dans un communiqué.

“D‘une part, accroître notre rayonnement à l‘international, pour développer notre leadership et conquérir de nouveaux marchés dans un contexte de durcissement du paysage concurrentiel. D‘autre part, attirer les talents et fidéliser nos collaborateurs.”

Le groupe entend aussi refléter ses racines qui remontent au XVIIe siècle avec la création des premiers arsenaux sous l‘impulsion du cardinal de Richelieu. Devenu DCN (Direction des construction navales) en 1991, il avait été renommé DCNS en 2007 lors de l‘entrée de Thales dans son capital. (Gilles Guillaume, édité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below