28 juin 2017 / 07:26 / dans 5 mois

Deutsche Bank ne voit plus l'euro faiblir

LONDRES, 28 juin (Reuters) - Deutsche Bank ne voit plus le dollar se raffermir jusqu‘à la parité avec l‘euro et s‘attend au contraire désormais à voir la monnaie unique européenne atteindre au moins 1,16 dollar d‘ici la fin de l‘année, alors qu‘il tablait auparavant sur une baisse jusqu‘à 1,03 dollar.

Dans une note adressée aux clients de la banque après les déclarations mardi de Mario Draghi, qui ont fait bondir l‘euro à un plus haut d‘un an au-dessus de 1,1360 dollar, son analyste George Saravelos estime que le cycle de hausse du dollar entamé en 2014 a atteint son pic.

“A la suite du discours optimiste du président Draghi à Sintra, nous révisons entièrement notre perspective sur le taux de change euro-dollar pour le restant de l‘année”, écrit-il.

“Notre principal message est que l‘euro sera probablement la principale courroie par laquelle les conditions financières dans la zone euro seront resserrées”, ajoute-t-il.

Le président de la Banque centrale européenne (BCE) a évoqué mardi la bonne santé de l‘économie de la zone euro, ce qui laisse la porte ouverte à une réduction du soutien monétaire dans les mois à venir.

Avec Goldman Sachs, Deutsche Bank était jusqu‘à présent la grande banque internationale la plus optimiste pour le dollar, George Saravelos ayant même évoqué un temps la possibilité de voir l‘euro tomber à 85 cents. (Patrick Graham et Jamie McGeever; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Marc Angrand)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below