26 juin 2017 / 13:48 / il y a 5 mois

POINT MARCHÉS-Wall Street ouvre en hausse, le dollar baisse

26 juin (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en hausse lundi, profitant de la remontée des cours du pétrole et de la progression des marchés actions européens.

Quelques minutes après le début des échanges, l‘indice Dow Jones gagne 87,7 points, soit 0,41%, à 21.482,46 points. Le Standard & Poor’s 500, plus large, progresse de 0,43% à 2.448,76 points et le Nasdaq Composite prend 0,57% à 6.301,13 points.

Les actions européennes sont elles aussi en nette progression, portés entre autres par l‘annonce du plan de démantèlement de deux banques régionales italiennes en difficulté et par l‘entrée du fonds activiste Third Point au capital de Nestlé (+4,32%).

L‘indice large Stoxx 600 gagne 0,75%, le CAC 40 à Paris 1,05%, le Footsie à Londres 0,65% et le Dax à Francfort 0,7%.

Au même moment, le pétrole est en hausse pour la troisième séance consécutive, s‘éloignant des plus bas de sept mois touchés la semaine dernière, même si l‘augmentation continue de l‘offre américaine et le niveau des stocks mondiaux limitent son potentiel de rebond.

Le brut léger (West Texas Intermediate, WTI) se traite à 43,09 dollars le baril, le Brent à 45,57 dollars.

Sur le marché des changes, le dollar cède du terrain, pénalisé par le recul de 1,1%, plus marqué qu‘attendu, des commandes de biens durables aux Etats-Unis le mois dernier.

Le billet vert abandonne 0,1% face à un panier de devises de référence et l‘euro remonte à plus de 1,12 dollar.

Les chiffres des commandes de biens durables font aussi baisser les rendements des emprunts d‘Etat américains, le 10 ans revenant sous 2,13% et le 30 ans sous 2,70% , au plus bas depuis le 9 novembre.

Face aux perspectives toujours incertaines du resserrement de la politique monétaire de la Réserve fédérale, les investisseurs attendent cette semaines les discours de plusieurs responsables de la banque centrale, dont Janet Yellen mardi.

Lundi, John Williams, le président de la Fed de San Francisco, a plaidé pour une poursuite des hausses graduelles de taux afin d‘éviter une surchauffe de l‘économie.

La livre sterling, elle, profite face aux autres grandes devises de l‘accord de gouvernement signé par la Première ministre britannique, Theresa May, avec le parti unioniste nord-irlandais DUP, qui lui assure une majorité au Parlement.

Aux valeurs à Wall Street, la hausse générale bénéficie en premier lieu aux valeurs technologiques, dont l‘indice S&P prend 0,76%. En tête du Dow, Apple s‘adjuge 1,28% et Intel 0,7%.

A la baisse, le groupe industriel Arconic chute de 6,61%, la plus forte baisse du S&P-500, après les informations suggérant que le groupe était informé des risques liés à l‘emploi de panneaux de sa fabrication dans la rénovation de la tour Grenfell de Londres, dont l‘incendie a fait 79 morts.

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur

Marc Angrand, édité par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below