23 juin 2017 / 14:16 / il y a 2 mois

BOURSE-DBV porté par le bond des biotechs US, optimisme sur Viaskin Peanut

PARIS, 23 juin (Reuters) - Le titre DBV Technologies s'affiche encore vendredi parmi les plus fortes hausses du SBF 120, porté par un avis favorable des analystes de Deutsche Bank sur le traitement Viaskin Peanut et par la progression cette semaine des valeurs de biotechnologies à Wall Street.

A 16h15, l'action gagne 1,39% à 65,84 euros, portant sa hausse sur les cinq dernières séances à plus de 11%. Sur le Nasdaq, où elle est également cotée, la valeur gagne 2,17% à 36,65 dollars.

Dans une note publiée vendredi, les analystes de Deutsche Bank ont initié leur suivi de DBV Technologies avec une recommandation d'achat et un objectif de cours de 46 dollars.

Les analystes de la banque allemande estiment que le traitement Viaskin Peanut développé par DBV Technologies contre les allergies à l'arachide est un "potentiel blockbuster sous-évalué en dernière phase d'études cliniques".

"Alors que les données pivot du programme Viaskin Peanut sont attendues en fin d'année, nous pensons que la valorisation actuelle (de DBV Technologies) implique des prévisions trop prudentes et nous percevons par conséquent une opportunité claire pour les investisseurs", expliquent-ils.

Les résultats des études cliniques de phase 3 PEPITES et REALISE sur le Viaskin Peanut sont attendus au quatrième trimestre et "on devrait donc rentrer dans une dynamique plus spéculative sur le titre", indique pour sa part un analyste basé à Paris.

DBV Technologies a aussi profité cette semaine en Bourse de la forte progression du secteur des biotechnologies aux Etats-Unis, ont indiqué plusieurs analystes.

L'indice Nasdaq des "biotechs" est en passe d'afficher un bond hebdomadaire de près de 9%, soit sa plus forte hausse en une semaine depuis celle écoulée au 11 novembre.

"DBV profite du rebond du secteur aux Etats-Unis lié aux récentes propositions de Trump qui sont plutôt accommodantes, à savoir une facilitation du process réglementaire pour l'approbation de médicament innovants et l'absence de contraintes particulières sur le pricing qui était source d'inquiétudes depuis un à deux ans", explique l'analyste basé à Paris.

Blandine Hénault, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below