21 juin 2017 / 15:37 / il y a 2 mois

Akzo Nobel était soutenu par le gouvernement contre PPG-presse

AMSTERDAM, 21 juin (Reuters) - Le groupe chimique néerlandais Akzo Nobel était en contact étroit avec le gouvernement pendant qu'il luttait contre la tentative de rachat hostile de l'américain PPG Industries, selon des emails obtenus par la chaîne néerlandaise RTL.

Ces courriels montrent qu'au 9 mars au plus tard, quand Akzo Nobel a annoncé avoir rejeté une première offre hostile de PPG, des contacts ont eu lieu entre le groupe et des hauts fonctionnaires, qui ont notamment consulté celui-ci pour savoir comment répondre à des questions au gouvernement.

PPG a renoncé le 31 mai à une dernière proposition de 26,3 milliards d'euros en citant l'opposition d'Akzo Nobel et du gouvernement néerlandais.

Henk Kamp, le ministre des Affaires économiques, a affirmé qu'un rachat du fabricant de peintures serait contre les intérêts des Pays-Bas et il a soumis un projet de loi octroyant aux sociétés cotées les moyens de résister à des OPA étrangères. (Toby Sterling, Véronique Tison pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below