21 juin 2017 / 12:47 / il y a 2 mois

TAUX-Le rendement à deux ans grec au plus bas depuis début 2010

LONDRES, 21 juin (Reuters) - Les rendements des emprunts d'Etat grecs sont tombés mercredi à leur plus bas niveau depuis plus de sept ans, poursuivant le repli entamé après l'accord de la semaine dernière à l'Eurogroupe sur l'octroi de nouveaux prêts à Athènes.

Ce mouvement a permis au Premier ministre grec, Alexis Tsipras, de prédire que son pays serait en mesure de revenir "très bientôt" sur le marché de la dette, dont il est presque totalement exclu depuis 2014.

Sur le marché secondaire des emprunts d'Etat, le rendement des titres grecs à deux ans est revenu à 4,15%, son plus bas niveau depuis début 2010 selon les données Reuters.

Le rendement à dix ans, lui, s'inscrivait alors au plus bas depuis septembre 2014 à 5,56%. Il a diminué de près de 30 points de base depuis la réunion de l'Eurogroupe du 15 juin à Bruxelles, qui a débouché sur l'octroi à la Grèce de 8,5 milliards d'euros de nouveaux prêts et ouvert à la voie à un possible allègement du fardeau de la dette à partir de l'an prochain.

Alexis Tsipras a estimé lors d'une réunion ministérielle que le retour du rendement à dix ans autour de 5,5% constituait déjà "un facteur de confiance" pour les investisseurs.

Son gouvernement espère toujours que l'accord du 15 juin permettra à la Banque centrale européenne (BCE) d'étendre aux titres grecs son programme d'achats de dettes souveraines.

"L'intégration dans l'assouplissement quantitatif (de la BCE) n'est pas un préalable indispensable à une émission obligataire test sur le marché", a toutefois déclaré à Reuters le ministre délégué aux Finances George Chouliarakis, sans préciser quand cette émission test pourrait avoir lieu.

"La condition requise est la confiance et la crédibilité sur les marchés. Il est certain qu'être inclus dans le QE serait un soutien supplémentaire", a-t-il ajouté.

La Bourse d'Athènes, bien qu'en repli de 0,73% vers 12h35 GMT mercredi, affiche une hausse de plus de 27,5% depuis le début de l'année. (Dhara Ranasinghe, avec George Georgiopoulos et Lefteris Papadimas à Athènes; Marc Angrand pour le service français, édité par Véronique Tison)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below