20 juin 2017 / 14:51 / il y a 5 mois

Macron à Las Vegas-Perquisitions à Havas et Business France

PARIS, 20 juin (Reuters) - Des perquisitions ont été effectuées mardi aux sièges du groupe Havas et de l‘organisme de promotion Business France dans le cadre de l‘enquête sur l‘organisation d‘une coûteuse soirée de promotion des start-ups françaises à Las Vegas, en janvier 2016, a-t-on appris de source proche de l‘enquête.

Emmanuel Macron, alors ministre de l‘Economie, avait été la vedette de cette soirée organisée à l‘occasion du salon CES de l‘électronique grand public, qui avait coûté plus de 380.000 euros, selon des chiffres révélés par le Canard enchaîné.

Selon ce journal, cette opération avait été montée à la demande du cabinet du ministre et confiée à Havas par Business France, sans appel d‘offres, ce qui est susceptible de relever du délit de favoritisme.

Business France avait alors publié un communiqué blanchissant Emmanuel Macron, aujourd‘hui chef de l‘Etat.

L‘organisme a reconnu avoir fait appel à l‘agence Havas mais précisé que les ministres et leurs cabinets “n‘interviennent pas dans les procédures d‘appel d‘offres et donc dans la relation contractuelle entre Business France et Havas”.

Le parquet de Paris avait ouvert en mars une enquête préliminaire pour favoritisme.

Personne n‘était disponible dans l‘immédiat, à Havas ou Business France, pour commenter les informations sur les perquisitions effectuées dans leurs locaux. (Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below