20 juin 2017 / 09:05 / il y a 5 mois

RPT BOURSE-Eurotunnel chute, les perspectives se détériorent selon Barclays

(RPT coquille §4)

PARIS, 20 juin (Reuters) - Le titre Eurotunnel chute de plus de 4% mardi à la Bourse de Paris, pénalisé par la dégradation du conseil des analystes de Barclays qui s‘inquiètent de l‘impact d‘un ralentissement de l‘économique britannique sur les perspectives de l‘opérateur du tunnel sous la Manche.

A 10h57 (08h57 GMT), l‘action chute de 4,33% à 9,84 euros, accusant la plus forte baisse du SBF 120, en hausse de 0,37% au même moment. La valeur figure aussi parmi les plus forts replis du Stoxx 600.

“Les faibles statistiques macroéconomiques publiées récemment au Royaume-Uni nous conduisent à revisiter le dossier Eurotunnel”, expliquent dans une note les analystes de Barclays.

La détérioration des indicateurs sur les ventes au détail, les immatriculations de voitures neuves ou encore le taux d‘occupation des hôtels pourrait signaler une certaine faiblesse du principal marché d‘Eurotunnel, soulignent-ils.

Les récentes attaques à Londres pourraient aussi pénaliser la reprise du trafic de l‘Eurostar, ajoutent les analystes.

Par ailleurs, le différentiel de prix de l‘électricité entre la France et l‘Angleterre s‘est réduit, notamment en raison de la dépréciation de la livre sterling face à l‘euro, ce qui pourrait altérer les prévisions de cash flow de la filiale ElecLink et remettre en cause le gain attendu de ce projet sur le dividende d‘Eurotunnel, estiment les analystes de Barclays.

ElecLink développe la station de conversion électrique qui prévoit le passage d‘électricité entre l‘Angleterre et la France. Le projet doit entrer en fonction en 2020.

Pour les analystes de Barclays, ces risques ne sont pas intégrés dans le cours d‘Eurotunnel. “A 19,5 fois l‘Ebitda, la valorisation d‘Eurotunnel est en ligne avec sa moyenne historique et n‘inclut pas selon nous la détérioration des perspectives”, indiquent-ils.

Ils ont abaissé de 10% en moyenne leur prévision de bénéfice par action sur la période 2017-2019 et ont revu leur recommandation à “sous-pondérer” contre “pondération en ligne”.

L‘objectif de cours est également abaissé à 9 euros contre 11 euros.

Blandine Hénault, édité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below