16 juin 2017 / 20:14 / dans 4 mois

Les panneaux de la tour Grenfell au coeur des interrogations

LONDRES, 16 juin (Reuters) - Le fabriquant des panneaux utilisés pour habiller la façade de la tour Grenfell à Londres, où au moins 30 personnes ont péri cette semaine dans un incendie, avertit ses utilisateurs que ses dalles de polyéthylène - celles qui auraient été employées pour rénover le bâtiment - ne doivent pas être installées sur des immeubles de grande taille.

Dans une brochure datée de 2016 sur les dalles Reynobond, que Reuters a pu consulter, des schémas montrent que les dalles en polyéthylène ne sont utilisables que pour les immeubles n‘excédant pas dix mètres de hauteur.

“Dès que le bâtiment est plus haut que les échelles de pompiers, cela doit être conçu avec du matériau incombustible”, peut-on lire.

La brochure a été diffusée par Arconic Architectural Products, société basée en France et responsable de la commercialisation pour l‘Europe des produits de la société américaine Arconic, qui possède Reynobond.

Le quotidien The Guardian et la BBC ont rapporté ces derniers jours que des panneaux contenant du polyéthylène avaient été utilisés pour rénover la tour d‘habitation de 24 étages, d‘une hauteur d‘environ 60 mètres, qui a pris feu.

La société de BTP Rydon Group, qui a effectué cette opération de rénovation achevée l‘an dernier, et l‘institution propriétaire de la tour Grenfell n‘ont pas souhaité confirmer si ces panneaux contenaient du polyéthylène.

Arconic, sollicité par Reuters, n‘a pas répondu.

Rydon a déclaré après le drame que la rénovation avait “répondu à toutes les normes requises”, en matière de sécurité incendie notamment.

Des documents présentés en 2015 dans le cadre des autorisations préalables à l‘opération de rénovation indiquent que la façade de la tour sera isolé à l‘aide de dalles Reynobond.

John Cowley, directeur de la société Omnis Exteriors, qui a livré les panneaux mais ne les a pas installés, a déclaré au Guardian avoir reçu instruction de fournir la variante Reynobond PE (polyéthylène), plutôt que la dalle Reynobond FR (Fire Retardant, ignifuge), deux livres plus chère par mètre carré.

Reuters n‘a pu vérifier ces informations. (Tom Bergin; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below