16 juin 2017 / 05:23 / dans 5 mois

POINT MARCHÉS-Les Bourses en Europe attendues en hausse, espoir pour la Grèce

    PARIS, 16 juin (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont
attendues en légère hausse vendredi à l'ouverture dans un climat d'optimisme
pour la zone euro après un accord sur le versement d'un nouveau prêt à la Grèce
et un pas en avant vers un allègement de sa dette.
    D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien
pourrait gagner jusqu'à 0,3% à l'ouverture, le Dax à Francfort 0,26% et
le FTSE à Londres 0,2%. 
    Les créanciers de la zone euro se sont entendus jeudi sur un prêt de 8,5
milliards d'euros à la Grèce, qui permettra au pays d'honorer des échéances
cruciales cet été, et ils lui ont fourni des pistes en vue d'un possible
allègement de sa dette en 2018 comme le souhaite le Fonds monétaire
international (FMI).
    Les Bourses européennes ont terminé jeudi en net repli tandis que le dollar,
la livre sterling et les rendements obligataires remontaient, les investisseurs
s'adaptant à la perspective de plus en plus nette d'un resserrement des
politiques monétaires des grandes banques centrales dans les mois à venir.
    La Banque du Japon (BoJ) a, sans surprise, laissé vendredi sa politique
monétaire inchangée tout en se montrant plus optimiste au sujet de la
consommation des ménages et de l'économie mondiale, des éléments susceptibles de
consolider la reprise à l'oeuvre dans le pays.
    La Bourse de Tokyo est dans le vert à l'approche de la clôture et s'oriente
vers sa première progression de la semaine à la faveur de l'accès de faiblesse
du yen face au dollar.
    L'indice MSCI regroupant les valeurs d'Asie et du Pacifique (hors Japon)
 est quasiment inchangé.
    L'euro varie peu face au billet vert, autour de 1,1143 dollar, et les cours
du pétrole paraissent vouloir se stabiliser.
    Wall Street a terminé jeudi en baisse, pénalisée notamment par une rechute
des valeurs technologiques, les investisseurs s'inquiétant des valorisations
élevées du secteur au lendemain du resserrement par la Réserve fédérale
américaine de sa politique monétaire.
    
    PRINCIPAUX INDICATEURS ÉCONOMIQUES À L'AGENDA DU 16 JUIN
 PAYS    GMT    INDICATEUR                     PÉRIODE     CONSENSUS     PRÉCÉDENT
 EZ      09h00  Inflation IPCH (définitif      mai         -0,1%         +0,4%
                -sur un an                                 +1,4%         +1,4%
 EZ      09h00  Coût du travail                T1          ---           +1,6%
 US      12h30  Mises en chantier              mai         1,21 mln      1,17 mln
                Permis de construire           mai         1,25 mln      1,23 mln
 US             Indice de confiance Michigan   juin        97,1          97,1
 
    VALEURS À SUIVRE
    
    * SOCIÉTÉ GÉNÉRALE a annoncé jeudi que le prix définitif
d'introduction de sa filiale ALD Automotive était fixé à 14,30
euros par action, dans le bas de la fourchette initiale, qui allait de 14,20 à
17,40 euros. Ce prix correspond à une valorisation de 5,78 milliards d'euros
alors qu'ALD était jusqu'à présent inscrite dans les comptes de la banque pour
3,1 milliards.
   
    * Les valeurs AUTOMOBILES pourraient réagir aux chiffres mensuels de l'ACEA
sur les ventes de voitures en Europe, attendus à 08h00 (06h00 GMT).
    
    * RENAULT - Le projet d'un montage visant à verser des bonus aux
dirigeants de Renault-Nissan via une nouvelle société est une proposition
émanant d'un consultant externe qui n'est pas près d'être mise en oeuvre par
l'alliance, a déclaré jeudi Carlos Ghosn lors de l'assemblée générale annuelle.
Celle-ci a donné un avis favorable, à 53,05%, à la rémunération de Carlos Ghosn
au titre de 2016, réduite de 2,6% à 7,06 millions d'euros.
    
    * DIRECT ENERGIE a annoncé jeudi soir être entré en négociations
exclusives en vue d'acquérir le groupe Quadran, l'un des principaux producteurs
indépendants d’énergies renouvelables en France, un achat stratégique pour
lequel il envisage une augmentation de capital de 100 millions d'euros.

    
    * ATLANTIA a annoncé jeudi soir avoir déposé auprès des autorités
boursières espagnoles son projet d'offre d'achat sur ABERTIS. 
    
    * NESTLÉ a déclaré jeudi étudier différentes options stratégiques
pour ses activités américaines de confiserie, qui ont généré l'an dernier un
chiffre d'affaires de 900 millions de francs suisses (828 millions d'euros).
 
    
    * CAPITA. Le groupe australien de services financiers Link Group et
trois fonds de capital-investissement sont en train de mettre la touche finale à
leurs offres concurrentes pour l'activité de gestion d'eactifs de la société
britannique, ont dit des sources à Reuters jeudi soir en évoquant une
valorisation possible de 800 millions de livres (915 millions d'euros). Capita
avait mandaté l'an dernier Goldman Sachs pour céder sa branche Capita Asset
Services.
    
    * BHP BILLITON. Le groupe minier a nommé vendredi
l'australien Ken MacKenzie au poste de président du conseil d'administration en
remplacement de Jac Nasser. MacKenzie, âgé de 53 ans, prendra ses fonctions le
1er septembre.
    
    L'AGENDA ÉCONOMIQUE DU JOUR :
    

 (Patrick Vignal)
  
 
 

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below