15 juin 2017 / 13:47 / il y a 6 mois

POINT MARCHÉS-Wall St dans le rouge, nouveau repli des technologiques

15 juin (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en baisse jeudi, pénalisée entre autres par les valeurs technologiques après les annonces de la Réserve fédérale, qui ravivent les doutes sur la valorisation des actions et la capacité de l‘économie à supporter la remontée des taux.

Quelques minutes après le début des échanges, l‘indice Dow Jones perd 51,5 points, soit 0,24%, à 21.323,06. Le Standard & Poor’s 500, plus large, recule de 0,54% à 2.424,76 et le Nasdaq Composite cède 0,92% à 6.137,987.

Si la Fed n‘a guère surpris en annonçant une hausse de taux d‘un quart de point mercredi, le fait qu‘elle ait détaillé - même sans en préciser le calendrier - la manière dont elle entend réduire son bilan est venu rappeler au marché que le processus de resserrement de la politique monétaire était désormais bien enclenché, une perspective peu favorable aux actions.

Les informations du Washington Post selon lesquelles le président Donald Trump est directement visé par l‘enquête du procureur spécial Robert Mueller sur les soupçons d‘ingérence russe dans la campagne présidentielle de 2016 constituent un motif supplémentaire de préoccupation pour les investisseurs.

En Europe, au moment de l‘ouverture de Wall Street, les principales places boursières étaient elles aussi en repli: l‘indice Stoxx 600 cédait 0,85%, le CAC 40 à Paris 1,05% et le Dax à Francfort 1,16%.

Sur le marché des changes, le dollar s‘apprécie de 0,5% face à un panier de devises de référence après avoir légèrement amplifié sa progression en réaction à la baisse plus marquée qu‘attendu des inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis et aux chiffres supérieurs au consensus des indices d‘activité “Philly Fed” et “Empire State”.

Ces indicateurs ne suffisent cependant pas à apaiser le regain d‘inquiétude sur la vigueur de la reprise américaine après une série de chiffres jugés décevants, sur l‘inflation notamment.

Les valeurs technologiques américaines, que leurs niveaux de valorisation rendent particulièrement sensibles aux doutes des investisseurs, sont en net recul: Apple perd 0,76%, Alphabet 1,68% et Microsoft 1,14%.

Plus forte baisse du Dow, Nike cède 2,07% après l‘annonce d‘un plan de réorganisation et d‘une réduction de 2% environ de ses effectifs mondiaux.

Du côté des devises, la vedette du jour est la livre sterling, en nette hausse après le communiqué de politique monétaire de la Banque d‘Angleterre (BoE), qui montre que trois responsables de l‘institution, contre un seul le mois dernier, se sont prononcés en faveur d‘une hausse de taux.

Le pétrole, lui, poursuit sa chute, le Brent cédant 0,09% à 46,96 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) 0,4% à 44,55 dollars, tout près de son plus bas de l‘année.

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur

Marc Angrand, édité par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below