15 juin 2017 / 11:22 / il y a 5 mois

La BoE semble se rapprocher d'une hausse de taux

LONDRES, 15 juin (Reuters) - La Banque d‘Angleterre (BoE) a maintenu jeudi son taux directeur inchangé mais n‘a jamais paru aussi proche d‘un relèvement depuis 2007 après le vote de trois de ses responsables en faveur d‘un resserrement monétaire.

Ian McCafferty et Michael Saunders ont joint leur voix à celle de Kristin Forbes, qui plaidait déjà lors de précédentes réunions de politique monétaire en faveur d‘un relèvement de taux.

Le gouverneur de la BoE, Mark Carney, et quatre autres responsables ont voté pour le maintien du taux à 0,25%, niveau auquel il a été abaissé en août dernier à la suite du vote britannique en faveur d‘une sortie de l‘Union européenne.

Les économistes interrogés par Reuters s‘attendaient à ce que seule Kristin Forbes, dont le mandat au sein du comité de politique monétaire (MPC) expire à la fin du mois, vote une nouvelle fois pour une hausse de taux, surtout au vu du ralentissement de la croissance de l‘économie britannique observé au premier trimestre.

La livre s‘est raffermie face au dollar et surtout à l‘euro et la Bourse de Londres a creusé ses pertes à la suite de cette annonce.

La BoE a déclaré que l‘accélération de l‘inflation le mois dernier à 2,9% signifiait qu‘elle dépasserait probablement 3% cet automne, soit un niveau nettement supérieur à son objectif de 2% et à ses prévisions fournies il y a seulement quelques semaines.

Le recul de la livre à la suite des élections législatives du 8 juin, qui ont fait perdre aux conservateurs leur majorité absolue, pourraient en outre accentuer la hausse des prix, pense la banque centrale anglaise.

Cette inflation, alors que la progression des salaires ralentit, a contribué à la nette décélération de l‘activité au premier trimestre mais la BoE dit ignorer si cet accès de faiblesse est susceptible de perdurer.

Elle remarque que la confiance du consommateur reste solide et que les indicateurs sur les investissements et les exportations peuvent être sources d‘optimisme.

Il n‘était plus arrivé depuis 2011 que trois membres du comité de politique monétaire de la BoE votent pour une hausse de taux, mais le MPC comptait alors neuf membres. La dernière fois qu‘un seul vote aurait pu faire basculer la décision du MPC date de juin 2007, avec vote 5-4. (David Milliken et Andy Bruce; Bertrand Boucey pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below