15 juin 2017 / 07:57 / dans 5 mois

LEAD 1-Alerte à la "bombe sale" levée à Charleston aux Etats-Unis

(Actualisé avec levée de l‘alerte)

15 juin (Reuters) - Les garde-côtes américains ont déclaré jeudi avoir écarté tout risque de bombe sale à bord d‘un porte-conteneurs arrivé dans le port de Charleston, en Caroline du Sud, où l‘activité portuaire va reprendre.

Quatre conteneurs du navire Maersk Memphis ont été examinés et les autorités ont conclu qu‘ils ne présentaient pas de danger.

La compagnie Maersk Line avait annoncé plus tôt avoir été informée par les garde-côtes américains de la possible présence d‘une bombe sale (ou bombe radiologique) à bord du Maersk Memphis à son arrivée dans le port de Charleston.

“Le navire a été immédiatement évacué et l‘ensemble de l‘équipage est sain et sauf, à terre. Nous coopérons pleinement avec les autorités pour gérer la situation”, avait déclaré dans un communiqué Maersk Line, qui fait partie de l‘armateur A.P. Møller-Maersk.

Les autorités avaient eu connaissance de la menace potentielle dans un conteneur du navire mercredi vers 20h00 locales (minuit GMT) et le terminal avait alors été évacué.

Une “bombe sale” est définie comme une bombe conventionnelle ceinte de matériaux radioactifs, que l‘explosion disperse en poussière.

Le Maersk Memphis venait d‘arriver du port de New York lorsque l‘alerte a été déclenchée. Auparavant, il était arrivé aux Etats-Unis en provenance du sultanat d‘Oman, selon les données de ThomsonReuters. (Jacob Gronholt-Pedersen et Stine Jacobsen; Eric Faye pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below