14 juin 2017 / 15:41 / il y a 6 mois

Intesa attend de voir sur le dossier des banques vénètes

ROME, 14 juin (Reuters) - Carlo Messina, administrateur délégué d‘Intesa Sanpaolo, s‘est montré mercredi attentif mais attentiste sur le dossier des banques vénètes Banca Popolare di Vicenza et Veneto Banca, refusant de s‘engager plus en avant.

“Attendons de voir comment la situation évolue”, a-t-il répondu alors qu‘on lui demandait si Intesa accepterait de reprendre les deux établissements en grande difficulté.

Les deux banques ont besoin d‘une recapitalisation pour éviter la faillite et la Commission européenne exige une injection de 1,2 milliard d‘euros de capitaux privés avant tout recours à de l‘argent public.

Des sources avaient précédemment indiqué qu‘Intesa et sa rivale UniCredit envisageaient de voler de nouveau au secours de Banca Popolare di Vicenza et Veneto Banca après avoir déjà participé à leur renflouement l‘an dernier.

Le ministre de l‘Economie, Pier Carlo Padoan, a de son côté réaffirmé mercredi qu‘il n‘y aurait pas de “bail-in” synonyme de pertes pour les détenteurs d‘obligations senior et les déposants.

“Je confirme ce que j‘ai dit hier, concernant l‘état positif des négociations et l‘absence de risque de bail-in”, a-t-il dit lors de la séance des questions au gouvernement à l‘Assemblée.

Mardi, il avait affirmé qu‘une solution était en vue et la Commission européenne avait également fait état de contacts “constructifs”. (Massimiliano Di Giorgio, Véronique Tison pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below