13 juin 2017 / 08:52 / il y a 6 mois

BOURSE-Ubisoft bondit après sa présentation au salon mondial E3

PARIS, 13 juin (Reuters) - Le titre Ubisoft signe mardi dans la matinée l‘une des plus fortes hausses du SBF 120, les investisseurs saluant la présentation lundi soir des prochains jeux vidéos du groupe lors du salon mondial E3 à Los Angeles.

A 10h48, l‘action grimpe de 2,45% à 48,775 euros alors que le SBF 120 avance de 0,54%.

“La conférence d‘Ubisoft d‘hier soir aura réservé quelques belles surprises malgré les diverses fuites qui avaient été enregistrées”, note mardi Charles-Louis Planade, analyste chez Midcap Partners.

Le groupe de divertissement a notamment dévoilé un nouveau jeu vidéo, “Skull and Bones”, qui sera disponible à l‘automne 2018 et la sortie du second opus de “Beyond Good & Evil”, plus de 15 ans après le premier.

Ubisoft a aussi annoncé ce qu‘il présente comme un “formidable” partenariat avec Nintendo pour un Mario avec les Lapins Crétins, souligne Charles-Louis Planade.

Mais le groupe a surtout fait “une très belle impression” sur ses deux titres majeurs, “Assassin’s Creed” et “Far Cry 5”, note l‘analyste.

“Le nouvel ‘Assassin’s Creed’ se déroulera bien en Egypte et, après une année de jachère, tout semble réuni pour que ce soit une réussite”, estime Charles-Louis Planade.

“Le groupe a renforcé notre confiance sur ses quatre franchises établies AAA pour l‘exercice en cours 2017-2018, et nous a en particulier convaincu du potentiel de ses nouveaux opus ‘Assassin’s Creed Origins’ et ‘Far Cry 5’”, renchérissent les analystes de Bryan Garnier.

Ces derniers ont relevé leur “fair value” pour le titre Ubisoft à 52,50 euros contre 42 euros et confirmé leur recommandation d‘achat.

La prévision d‘Ubisoft d‘un chiffre d‘affaires de 1,7 milliard d‘euros pour l‘exercice 2017-2018 est “validée” selon eux.

Chez Midcap Partners, Charles-Louis Planade juge pour sa part cet objectif trop prudent. “Il semblerait qu‘un simple ‘bon Assassin’s Creed’ puisse déjà donner matière à un relèvement de la guidance”, explique-t-il.

“Le jeu fait déjà forte impression, Ubisoft aura tiré les leçons du passé concernant les bugs et la sortie fin octobre laisse un boulevard pour réaliser une très belle performance sur l‘exercice”, ajoute Charles-Louis Planade.

L‘analyste a confirmé sa recommandation à “achat” et porté son objectif de cours à 62 euros contre 60 euros.

Les analystes de Bryan Garnier notent par ailleurs que la spéculation entourant les éventuelles velléités de rachat de Vivendi est intacte.

Fin avril, des sources proches du dossier avaient déclaré à Reuters que Vivendi comptait pousser ses pions dans les jeux vidéo et la publicité cette année.

“Maintenant que le groupe a fait une offre pour acquérir la participation de Bolloré dans Havas, Ubisoft pourrait être la prochaine cible”, estiment les analystes de Bryan Garnier. (Blandine Hénault, édité par Marc Angrand)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below