13 juin 2017 / 05:57 / il y a 2 mois

Hyundai parie sur son SUV compact Kona pour se relancer

GOYANG, Corée du Sud, 13 juin (Reuters) - Hyundai Motor a dévoilé mardi son premier SUV compact Kona à destination des marchés avancés, cherchant ainsi à compenser le recul de ses ventes en Chine et à rattraper la concurrence sur ce segment en forte croissance.

Le constructeur sud-coréen a également annoncé qu'il lancerait l'an prochain une version électrique de son SUV et d'autres modèles de SUV, petits et gros, d'ici 2020.

Hyundai devrait manquer ses objectifs commerciaux cette année pour la troisième année consécutive en raison du désamour des consommateurs pour ses berlines et des tensions entre Pékin et Séoul qui ont fait chuter ses ventes en Chine, son premier marché.

Le sud-coréen, qui avec sa filiale Kia forme le cinquième constructeur automobile mondial, ne vendait jusqu'à présent des SUV subcompacts que dans les marchés émergents alors que ce segment connaît une forte croissance dans les marchés avancés que sont la Corée du Sud, les Etats-Unis et l'Europe.

Le SUV subcompact est le segment le plus performant dans le monde avec une croissance annuelle de 46% entre 2010 et 2016, a souligné Hyundai mardi, en citant des données d'IHS Automotive.

"Même si le marché mondial des SUV approche de la saturation, nous pensons que les SUV petits ou très petits ont un meilleur potentiel de croissance que les gros SUV", a déclaré Chung Eui-sun, vice-président de la marque sud-coréenne, lors d'un événement à Goyang, près de Séoul.

Le Kona, lancé mardi en Corée du Sud, arrivera sur le marché européen en août puis en décembre aux Etats-Unis, où il concurrencera notamment le Nissan Juke et le Honda CR-V . Hyundai compte en écouler plus de 200.000 exemplaires dans le monde l'an prochain.

Les ventes globales de Hyundai et Kia ont reculé de 7% sur les cinq premiers mois de l'année, sous le coup notamment d'une baisse en Chine, alors que le groupe vise une croissance de 5% sur l'ensemble de 2017.

"C'est un revers qui doit nous servir d'opportunité pour revoir notre gamme", a déclaré Chung Eui-sun, qui est le fils du président de Hyundai Motor Group, Chung Mong-koo.

Il a ajouté que Hyundai entendait renforcer sa coopération avec des firmes technologiques comme Cisco, Baidu et Uber plutôt que de songer à racheter d'autres constructeurs. (Hyunjoo Jin, Véronique Tison pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below