9 juin 2017 / 07:46 / dans 3 mois

Softbank rachète à Google deux spécialistes de la robotique

* SoftBank rachète Boston Dynamics et Schaft

* L‘action SoftBank a atteint un plus haut de 17 ans

* Le montant de l‘opération non divulgué

* Boston Dynamics et Schaft produisent des robots mobiles

TOKYO, 9 juin (Reuters) - Le groupe japonais SoftBank Group a annoncé vendredi le rachat à Alphabet, maison mère de Google, de deux sociétés spécialisées dans la robotique, Boston Dynamics et Schaft, qui viendront ainsi étoffer son portefeuille, en pleine croissance, dédié à l‘intelligence artificielle.

Ces deux sociétés conçoivent et fabriquent des robots capables de simuler des gestes et des mouvements humains comme monter des escaliers, porter des charges ou se déplacer.

Le montant de la transaction n‘a pas été dévoilé.

A la Bourse de Tokyo, l‘action SoftBank a terminé sur un bond de 7,43%, à 9.476 yens, atteignant en séance un plus haut de 17 ans à 9.521 yens.

“La robotique intelligente va être un élément important de la prochaine étape de la révolution de l‘information; Marc (Raibert) et son équipe de Boston Dynamics sont les leaders technologiques évidents des robots dynamiques avancés”, a déclaré le président de SoftBank, Masayoshi Son, cité dans un communiqué.

Marc Raibert est le directeur général et le fondateur de Boston Dynamics.

Softbank s‘est lancé dans des acquisitions tous azimuts pour renforcer son pôle recherche et développement. Le groupe a créé avec l‘Arabie saoudite un fonds de 93 milliards de dollars (83,12 milliards d‘euros) baptisé Vision Fund, le plus important fonds de capital-investissement au monde, dont le but est d‘investir dans des technologies prometteuses comme la robotique et l‘intelligence artificielle.

Masayoshi Son, l‘homme le plus riche du Japon, décrit ce fonds comme essentiel pour préparer SoftBank à la “ruée vers l‘or” des données, qui devrait, selon lui, advenir dans un contexte de numérisation croissante de l‘économie mondiale.

Schaft, société basée à l‘origine dans la section robotique de l‘université de Tokyo, a été acquise par Google en 2014. Elle développe des robots bipèdes conçus pour se mouvoir notamment sur des terrains accidentés.

“La robotique dispose d‘un grand potentiel et nous sommes heureux de voir Boston Dynamics et Schaft rejoindre l‘équipe SoftBank pour continuer à participer à la prochaine génération de la robotique”, a déclaré un porte-parole d‘Alphabet.

Boston Dynamics, acquis par Google en 2013, a de son côté créé des robots qui imitent les mouvements des humains et des animaux, notamment Atlas, un modèle humanoïde capable grâce à ses bras et jambes d‘associer mouvement et équilibre ou de se relever quand il tombe.

Les projets de Boston Dynamics ont été en partie financés par la Defense Advanced Research Projects Agency (DARPA), une agence du département de la Défense des Etats-Unis. Un feu vert des autorités américaines pourrait donc s‘avérer nécessaire pour finaliser cette transaction. (Gaurika Juneja à Bangalore et Julia Love à San Francisco; Claude Chendjou pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below