8 juin 2017 / 06:39 / dans 3 mois

Qatar - Les CDS du pays en hausse après le déclassement de S&P

DUBAI, 8 juin (Reuters) - Le coût pour se protéger contre un risque de défaut du Qatar était en vive hausse jeudi après que la note de crédit du pays a été abaissée mercredi par Standard & Poor’s du fait de sa mise au ban par ses voisins du Golfe et l‘Egypte.

Le CDS (credit default swaps) à cinq ans évolue ainsi à 89 points, un pic depuis décembre, contre 80 en fin de séance mercredi et 65,5 à la fin de la semaine dernière, avant que ‘Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, le Bahreïn et l‘Egypte ne rompent lundi leurs relations diplomatiques avec le pays, qu‘ils accusent de promouvoir le terrorisme.

Standard & Poor’s a annoncé mercredi soir avoir abaissé d‘un cran la note souveraine du Qatar, à “AA-”, tout en ajoutant avoir placée cette dernière sous surveillance avec implication négative, ce qui suggère qu‘il y a des chances raisonnables d‘un nouveau déclassement à court ou moyen terme.

Le niveau actuel du CDS du Qatar suggère que le risque de défaut du pays est évalué à 6% au cours des cinq prochaines années.

Le CDS à cinq ans de l‘Arabie saoudite est également en forte hausse, se traitant à 98 points contre 90 la veille, en raison surtout de la chute de quelque 4% accusée par les cours du pétrole mercredi. (Andrew Torchia, Benoit Van Overstraeten pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below