14 juin 2017 / 11:03 / dans 6 mois

France-Nouvelle poussée du moral des dirigeants de PME-ETI

PARIS, 14 juin (Reuters) - La confiance des dirigeants de PME et ETI (entreprises de taille intermédiaire) françaises a de nouveau bondi en juin et leurs intentions d‘investissement ont atteint un niveau record, selon l‘observatoire OpinionWay pour la Banque Palatine et Challenges, à paraître jeudi.

La proportion de patrons de PME et ETI se déclarant confiants pour les perspectives d‘activité à six mois de leur propre entreprise s‘élève à 87%, en hausse de trois points par rapport à mai. Elle dépasse le seuil de 80% pour le septième mois consécutif.

Concernant l‘économie française, le niveau de confiance des patrons interrogés bondit de 26 points en un mois, une progression d‘une ampleur sans précédent depuis la création du baromètre fin 2010.

Cet indicateur est passé de 45% en avril à 85% en juin, un nouveau record, soit un gain de 40 points depuis la fin de la campagne électorale pour la présidentielle.

La confiance des dirigeants de PME et ETI dans les perspectives de l‘économie mondiale progresse aussi nettement, gagnant 14 points à 75%.

L‘indice qui synthétise les perspectives d‘investissement a quant à lui atteint un niveau inédit depuis la création de cette enquête. A 123 (+2 points par rapport à mai), il se situe pour le neuvième mois consécutif au-dessus de 110 points.

Autre signe révélateur de la confiance des dirigeants d‘entreprises: leurs intentions en matière d‘emploi. La proportion de PME et ETI interrogées envisageant d‘accroître leurs effectifs salariés dans les six mois à venir augmente de deux points, à 25% (deuxième meilleure performance depuis la création de cet observatoire) et elles sont seulement 5% à prévoir de réduire leur nombre de salariés dans ce laps de temps (- 3 points, au plus bas depuis 2011).

“Les résultats observés depuis la fin de la campagne électorale confirment que les éléments d‘un cercle vertueux, confiance, croissance, investissement et création d‘emploi, sont désormais mieux installés”, estime le directeur général de la Banque Palatine Pierre-Yves Dréan dans un communiqué.

“Ce renouveau devrait maintenant permettre de passer d‘un frémissement de l’économie à un vrai redécollage”, ajoute-t-il.

Cette enquête a été effectuée auprès d‘un échantillon représentatif de 300 dirigeants dont les entreprises génèrent un chiffre d‘affaires compris entre 15 et 500 millions d‘euros, interrogés par téléphone entre le 18 mai et le 2 juin. (Myriam Rivet, édité par Yves Clarisse)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below