6 juin 2017 / 15:31 / dans 3 mois

Les actionnaires de GM repoussent l'offensive de Greenlight

DETROIT, 6 juin (Reuters) - Les actionnaires de General Motors ont voté mardi comme un seul homme en faveur des propositions du constructeur automobile lors de son assemblée générale à Detroit, infligeant une sévère défaite au fonds spéculatif Greenlight Capital du financier David Einhorn, qui prônait notamment la création de deux classes d‘actions.

Selon les résultats préliminaires, la proposition de création d‘actions doubles a été rejetée par plus de 91% des participants à l‘assemblée générale annuelle.

Les actionnaires ont rejeté tout aussi massivement les trois candidats proposés par Greenlight au conseil d‘administration, accordant entre 84% et 99% de leurs suffrages à ceux de GM.

David Einhorn avait soumis en mars son plan en affirmant qu‘il permettrait d‘ajouter jusqu‘à 38 milliards de dollars à la capitalisation boursière du groupe, qui est actuellement de 52 milliards de dollars (46 milliards d‘euros).

La direction l‘avait immédiatement rejeté et a reçu l‘appui des agences de notation qui ont affirmé que le profil de crédit de GM pourrait s‘en trouver dégradé. Greenlight Capital n‘a pu en outre rallier d‘actionnaires majeurs à sa cause, au premier chef Berkshire Hathaway, la société d‘investissement de Warren Buffett qui a observé un silence remarqué.

Les sociétés de conseil aux actionnaires ISS (Institutional Shareholder Services) et Glass Lewis avaient recommandé de voter en faveur des candidats de GM au conseil et contre le dédoublement des actions.

S‘exprimant avant l‘assemblée générale, la directrice générale de GM, Mary Barra, a admis que le cours de Bourse du constructeur était sous-évalué mais elle a réitéré l‘opposition du groupe aux propositions du hedge fund.

“Après une analyse soigneuse, approfondie et objective, nous avons décidé que ce n‘était pas dans le meilleur intérêt de nos actionnaires”, a-t-elle déclaré.

GM, a-t-elle ajouté, reste déterminé à accroître sa valeur actionnariale.

Elle a aussi assuré que le groupe poursuivrait ses efforts pour limiter les émissions automobiles en dépit de la décision de l‘administration Trump de tourner le dos à l‘accord de Paris sur le climat.

A Wall Street, l‘action du premier constructeur automobile américain abandonne 0,67% à 34,23 dollars vers 15h00 GMT.

Voir aussi :

BREAKINGVIEWS-GM speeds away from Einhorn toward nastier traffic (Nick Carey et Joseph White, Véronique Tison pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below