1 juin 2017 / 13:26 / il y a 7 mois

LEAD 1-Berlin et Pékin se rapprochent face à l'incertitude Trump

(Actualisé avec citations, détails)

BERLIN, 1er juin (Reuters) - L‘Allemagne et la Chine se sont engagées jeudi à renforcer leur partenariat, en matière de lutte contre le changement climatique et dans le domaine du commerce, au moment où Donald Trump semble accélérer le repli des Etats-Unis sur eux-mêmes.

Le Premier ministre chinois Li Keqiang a fait étape à Berlin avant de rejoindre Bruxelles pour le sommet annuel entre l‘Union européenne et la Chine, vendredi.

“La Chine est devenue un partenaire plus important et stratégique”, a reconnu la chancelière Angela Merkel pendant une conférence de presse conjointe avec le chef du gouvernement de Pékin, quelques heures avant l‘annonce probable par Donald Trump d‘un retrait de l‘Accord de Paris sur le climat.

“Nous vivons dans une époque d‘incertitude mondiale et nous sommes conscients de notre responsabilité de développer notre partenariat dans tous les secteurs et d‘agir en faveur d‘un ordre mondial basé sur l‘état de droit”, a-t-elle ajouté.

Angela Merkel et Li Keqiang ont discuté de sujets variés comme le commerce, un accord d‘investissement entre l‘Union européenne et la Chine, les droits civiques, la crise nord-coréenne et le changement climatique. Ils ont aussi signé de nombreux accords commerciaux.

“Nous voulons tous les deux contribuer à la stabilité du monde”, a insisté le Premier ministre chinois. “La Chine remplira ses engagements sur le changement climatique”, a-t-il ajouté.

Avec des échanges commerciaux d‘un montant de 170 milliards de dollars l‘an passé, la Chine est le premier partenaire commercial de l‘Allemagne, a rappelé Angela Merkel.

“Il s‘agit de chiffres impressionnants et nous avons tous deux affirmé que nous souhaitions les voir s‘accroître”, a ajouté la chef du gouvernement allemand, citant de futures coopérations dans l‘automobile, la technologie aérienne, le recyclage et l‘intelligence artificielle.

Parmi les accords signés, l‘un concerne Daimler et son associé chinois BAIC Motor pour moderniser une usine Mercedes fabriquant des voitures électriques à Pékin.

Toutefois, des divergences de vue demeurent entre Berlin et Pékin et la chancelière a appelé Li Keqiang à ouvrir le marché chinois aux entreprises allemandes.

“Nous avons besoin d‘un accès équitable à ce marché et il est très important de protéger la propriété intellectuelle et de garantir le secret commercial et celui des affaires bien que cela ne soit pas facile en raison des capacités informatiques actuelles”, a-t-elle dit.

Madeline Chambers; Tangi Salaün pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below