30 mai 2017 / 08:52 / dans 7 mois

BOURSE-JPMorgan est plus optimiste sur les actions britanniques

LONDRES, 30 mai (Reuters) - Les responsables de la stratégie actions de JPMorgan ont déclaré mardi s‘attendre à ce que les valeurs britanniques rattrapent une partie de leur retard sur celles de la zone euro, en recommandant aux investisseurs d‘acheter de grands exportateurs distribuant des dividendes, les plus à même selon eux de bénéficier de la faiblesse de la livre sterling.

L‘indice large britannique FTSE 350 est en hausse de près de 6% depuis le 1er janvier, alors que l‘EuroStoxx 50 de la zone euro affiche une progression de plus de 8%.

“Nous pensons que les valeurs britanniques sont en train de redevenir intéressantes dans le cadre d‘une allocation régionale”, écrit l‘équipe de JPMorgan dirigée par Mislav Matejka dans une note aux clients de la banque, ajoutant avoir observé depuis le début du mois des signes de regain d‘intérêt des investisseurs pour le risque, une évolution de bon augure pour les actions cotées à Londres.

“Le Royaume-Uni est un marché défensif avec un rendement du dividende élevé. Il devrait enregistrer de bonnes performances dans un contexte de possible ralentissement des indicateurs d‘activité, de baisse des chiffres de l‘inflation et de variations faibles des rendements obligataires”, ajoute JPMorgan.

La banque américaine prévoit aussi une interruption de la dépréciation de la livre sterling face au dollar américain.

La devise britannique a cédé du terrain ces derniers jours après la publication de plusieurs sondages montrant une nette réduction de l‘écart entre conservateurs et travaillistes dans les intentions de vote pour les élections législatives du 8 juin.

Si le camp de la Première ministre, Theresa May, reste donné vainqueur, l‘évolution de l‘opinion suscite des interrogations sur la pertinence de sa décision de convoquer ce scrutin anticipé.

Une victoire éventuelle des travaillistes serait un facteur défavorable pour bon nombre de valeurs britanniques, explique JPMorgan, ajoutant que tout accès de faiblesse de la livre sterling dans cette hypothèse profiterait aux exportateurs.

Parallèlement, les responsables de la stratégie actions de la banque américaine ont abaissé leur recommandation sur le secteur automobile européen à “neutre”, précisant favoriser désormais des secteurs défensifs comme les services aux collectivités (“utilities”) et les télécommunications, à la traîne du mouvement général de hausse depuis l‘été dernier.

A l‘échelle mondiale, JPMorgan continue de réduire la part des actions japonaises dans son allocation d‘actifs, expliquant que l‘appréciation du yen pèse sur les bénéfices d‘entreprises qui montrent déjà certains signes défavorables.

Vikram Subhedar; Marc Angrand pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below