30 mai 2017 / 07:42 / il y a 4 mois

Credit Suisse réprimandé par les régulateurs dans le dossier 1MDB

ZURICH, 30 mai (Reuters) - La Finma, l‘autorité de surveillance du marché financier suisse, a mené une “enquête approfondie” au sujet des agissements de Credit Suisse en lien avec le fonds souverain malaisien 1MDB, soupçonné de blanchiment d‘argent, ce qui l‘a conduit à adresser une réprimande écrite à la deuxième banque suisse.

“Au cours de l‘enquête, il n‘a pas été établi que la banque s‘était rendue coupable de violations systématiques de la loi. Cependant, la Finma a envoyé à la banque une réprimande écrite relative à ses manquements concernant ses procédures contre le blanchiment d‘argent”, a écrit un porte-parole de la Finma dans un communiqué envoyé par courriel.

Il n‘a pas donné plus de détails.

Plus tôt dans la journée, la banque centrale singapourienne a annoncé avoir infligé une amende totale de 1,6 million de dollars singapouriens (1,04 million d‘euros) à Credit Suisse et à United Overseas Bank (UOB) pour violation des règles contre le blanchiment d‘argent dans le dossier 1MDB.

Ce fonds souverain, né de la volonté du Premier ministre malaisien Najib Razak, fait l‘objet d‘enquêtes pour blanchiment d‘argent dans au moins six pays, dont la Suisse, Singapour et les Etats-Unis. Najib Razak est au coeur des soupçons mais il dément toute malversation, de même que 1MDB. (Joshua Franklin, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Véronique Tison)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below