29 juin 2017 / 13:33 / il y a 5 mois

Audi, 1er premium allemand à adopter le Stop & Start Valeo-sces

* La technologie de Valeo arrive sur la nouvelle Audi RS5 Coupé

* Les groupes allemands ne juraient que par le démarreur renforcé

* PSA, qui a lancé le système, l‘abandonne au contraire peu à peu

* La croissance de cette technologie reste significative-PDG Valeo

par Gilles Guillaume et Andreas Cremer

PARIS/BERLIN, 29 juin (Reuters) - Audi va introduire sur son coupé sportif RS5 le système micro-hybride “Stop & start” de Valeo et sera la première marque haut de gamme allemande à opter sur un modèle récent pour cette innovation de l‘équipementier français qui coupe le moteur au feu rouge, a appris Reuters de sources proches des sociétés.

Ce système “alterno-démarreur réversible”, baptisé i-StARS, permet de réduire de 15% environ la consommation en ville. Il redémarre automatiquement la voiture en moins d‘une demi-seconde, deux fois plus vite qu‘un démarreur conventionnel.

L‘arrivée du dispositif à bord de la marque haut de gamme de Volkswagen est un symbole important. Car si Mercedes a utilisé cette technologie par le passé, le premium allemand - Audi, Mercedes et BMW - avait massivement opté jusqu‘ici pour le démarreur renforcé, un système moins sophistiqué et plus sonore qui utilise seulement le moteur du démarreur conventionnel.

“La demande pour l‘i-StARS continue de croître de manière significative”, déclarait mi-juin à Reuters Jacques Aschenbroich, PDG de Valeo, lors du sommet Vivatech à Paris, ajoutant qu‘il s‘agissait d‘une croissance à deux chiffres.

Selon trois sources, Audi propose désormais le système sur la nouvelle génération de sa RS5 MHEV, dont les ventes commencent d‘ici la fin du mois en Allemagne. La voiture apparaîtra dans les concessions en France début juillet.

L‘i-StARS a été lancé en 2004 par PSA et développé à ses débuts également pour Ford et Hyundai. Produit vedette des “Systèmes de propulsion” de Valeo, un pôle qui réalise un chiffre d‘affaires annuel de 4 milliards d‘euros, il a également fait des émules au Japon, en Chine et maintenant en Allemagne.

PSA, en revanche, a décidé d‘y renoncer sur la plupart de ses nouveaux moteurs.

“C‘est un système qui a fait ses preuves, qui est de très loin le meilleur système du marché, mais un système qui est cher et dont l‘écart de coût par rapport à son écart de performance ne peut pas être transcrit dans le prix de la voiture”, expliquait Christian Chapelle, directeur Chaînes de traction et châssis de PSA, en présentant en mai les toutes dernières motorisations du constructeur français.

Toujours à la recherche de réductions de coûts, PSA ne conservera le système de Valeo que sur ses plus grosses cylindrées. Il s‘est converti au démarreur renforcé car, dit-il, cette technologie a fait des progrès et les moteurs à injection directe, qui se généralisent aujourd‘hui, redémarrent plus vite.

Valeo a vendu plus de trois millions d‘i-StARS depuis le lancement du système. L‘équipementier propose également un démarreur renforcé ainsi qu‘un alterno-démarreur plus avancé, de 48 volts - démarreur et alterno-démarreur fonctionnent sur du 12 volts -, qui permet aussi de récupérer l‘énergie au freinage et d‘assister le moteur dans les phases d‘accélération. (Edité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below