15 mai 2017 / 21:16 / il y a 3 mois

Attaque informatique: Pyongyang peut-être impliquée

NEW YORK, 15 mai (Reuters) - Symantec et Kapersky, deux poids lourds de la sécurité informatique, examinent des éléments qui pourraient relier la gigantesque attaque informatique de vendredi à des logiciels développés par la Corée du Nord.

Les deux sociétés disent que certaines lignes de code utilisées dans le développement d'anciennes version du rançongiciel WannaCry apparaissent également dans des programmes développés par le groupe Lazarus soupçonné par de nombreux chercheurs d'être géré par la Corée du Nord.

Le "rançongiciel" WannaCry, qui a bloqué vendredi plus de 200.000 ordinateurs dans 150 pays, s'est principalement répandu par le biais de messages malveillants, et a affecté des usines, des hôpitaux, des commerces et des écoles du monde entier. (Joseph Menn et Michelle Nichols, Nicolas Delame pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below